IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Iliad prend le contrôle de Jaguar Network pour presque 100 M€

publié le dimanche 20/01/2019

La maison-mère de l'opérateur télécoms Free a acquis en janvier 2019 environ 75% de Jaguar Network, dont la participation du fonds d'investissement Naxicap.

Cette opération marque les premiers pas significatifs d'Iliad dans les télécoms et le Cloud BtoB. Kevin Polizzi, fondateur de l'opérateur télécoms et hébergeur marseillais, conserve 25% de son capital.

 

Les grands opérateurs français de réseaux télécoms et câblés sont à la manœuvre en ce début 2019. Après Bouygues Telecoms, qui a pris en janvier une participation importante dans Keyyo (43,6%), un opérateur télécoms BtoB, et probablement dans son concurrent Nerim prochainement, c'est au tour d'Iliad, la maison-mère de Free, de s'offrir en janvier 75% Jaguar Network, un opérateur télécoms et hébergeur marseillais. Un investissement chiffré par Iliad à un peu moins de 100 millions d'euros. Et qui marque ses premiers pas significatifs dans les télécoms et le Cloud BtoB, secteurs où le groupe fondé par Xavier Niel est très en retard face à ses grands rivaux : Orange et SFR.

 

En effet, Jaguar Network est un hébergeur et un opérateur télécoms marseillais investissant sur les marchés du Cloud, des télécommunications BtoB et des objets connectés. Bref, il est était une cible de choix pour Bouygues Telecom car il a coché toutes les cases relatives aux marchés porteurs sensés assurer l'avenir des acteurs du secteur.

 

Jaguar Network a beaucoup investi pour construire son portefolio

Il faut dire que le président et fondateur de Jaguar Network, Kevin Polizzi, a été très actif ces deux dernières années dans la construction de ces nouveaux relais de croissance. A coup d'acquisitions le plus souvent. La dernière en date est celle en décembre 2018 de DcforData, hébergeur lyonnais dont Jaguar détenait déjà 39.5% du capital depuis fin 2017. Kevin Polizzi signait ici sa troisième acquisition en 2018 après celle de l'opérateur télécoms lyonnais EDX Network et de HDSN (High Definition Sensors & Nanotech).

 

L’opérateur télécoms et hébergeur prévoit d'atteindre les 100 M€ à court terme grâce à ses acquisitions et à ses investissements dans le Cloud, les Télécoms et l’Internet des Objets (IOT), domaines dont il veut aussi devenir un leader. Fin septembre, mois de clôture de son année fiscale décalée, le Cloud représentait déjà 47% des 42 M€ de chiffre d'affaires de Jaguar Network pour 2018. , Jaguar Network prévoit de réaliser un chiffre d'affaires total d'environ 60 M€ en 2019.

 

Quel avenir pour Jaguar Network ?

Reste à savoir si Free laissera les coudées franches à Kevin Polizzi. Certes, le fondateur de Jaguar Network demeure aux commandes de son groupe, dont il conserve 25% du capital, mais Free gardera-t-il longtemps la marque ? Les différents actifs de Jaguar Network seront-ils démantelés progressivement ? Rappelons par exemple que Free est déjà l'un des principaux hébergeurs français grâce à sa filiale Online.

Fondé en 1999 par Xavier Niel, et donc filiale à 100 % de son groupe Iliad, Online est un hébergeur Internet français actif dans la fourniture de serveurs et la commercialisation d'espaces en centre de données sous le nom d'Iliad Datacenter. Véritable concurrent d'OVH, Online possède et opère au moins quatre grands datacenters en Ile-de-France. S'y ajoutent désormais les trois centres de données de Jaguar Network basés à Lyon et à Marseille.

 

Enfin, comme ses concurrents, Iliad commence à se positionner également sur l'Internet des Objets (IOT), domaine où Jaguar Network est lui-même très actif. On l'aura compris, cette acquisition présente de réelles complémentarités entre les actifs des deux groupes.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :