IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Ikoula prédit d’importants regroupements dans l’hébergement et le Cloud

publié le mercredi 02/10/2013

Commémorant fin septembre à Paris les 15 ans d’Ikoula, Jules-Henri Gavetti, le fondateur de cet hébergeur, prédit que son groupe jouera un rôle actif dans le processus de concentration qui va secouer, dès 2014, le monde de l’hébergement et du Cloud.

 

« Nous allons assister dès 2014 à un fort mouvement de concentration entre les acteurs du Cloud et de l’hébergement dans le monde. Ce mouvement a déjà démarré aux Etats-Unis. En France, Ikoula sera au cœur de ces futurs regroupements, tant sur le plan métier que capitalistique », a martelé fin septembre Jules-Henri Gavetti, le fondateur de l’hébergeur français Ikoula.

 

Défendre davantage les champions du « Cloud Gaulois » 

Une nouvelle fois, le « Gaulois » Jules-Henri Gavettix a appelé les pouvoirs publics français « à protéger davantage ses champions dans le secteur du Numérique pour leur donner la capacité de se développer plus rapidement ». Le fondateur de l’hébergeur français Ikoula avait publié cet été un plaidoyer pour défendre davantage les acteurs historiques du « Cloud Gaulois », appellation qu’il a d’ailleurs déposé. A l’époque déjà, le PDG d’Ikoula préconisait notamment « la mise en place d’un site institutionnel, en gouv.fr, pour référencer l’ensemble des solutions françaises autour du Cloud par thématique », ainsi qu’un « accès simplifié des PME françaises du Cloud aux grands fournisseurs d’accès Internet. ». Jules-Henri Gavetti n’est pas le seul leader du secteur à inciter le Gouvernement à promouvoir davantage les champions français du Cloud. Sans grand succès… pour l’instant.

 

La multiplication des Clouds publics géants généralistes est un fantasme

Selon lui, la multiplication des Clouds publics géants généralistes est un fantasme. Le nombre d’acteurs capables de les déployer et de les opérer au plan mondial restera faible. En revanche, le PDG d’Ikoula croit dans la multiplication au plan régional de petits Clouds, davantage orientés métiers notamment. Ce dirigeant a d’ailleurs dévoilé l’installation en 2013, chez de grands hébergeurs présents dans une quinzaine de pays, de quelques baies de serveurs. « Ikoula pourra ainsi mieux accompagner ses clients à l’international et leur offrir une meilleure qualité de service, notamment pour les utilisateurs des offres basées sur Cloudstack ». Les premiers pays concernés sont notamment les Etats-Unis, le Brésil, la Russie, le Japon, etc. Ikoula en ouvrira d’autres en 2014.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :