IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Ikoula accompagne ses clients dans le Cloud à l'international

publié le lundi 06/07/2015

Ikoula accompagne désormais une bonne dizaine de ses clients à l'international, marché où cet hébergeur ne cesse d'investir depuis sa levée de fonds en 2014. L'international représente déjà 12% de son chiffre d'affaires dans le Cloud Public. La récente fusion entre Equinix et TelecityGroup n'inquiète pas Jules-Henri Gavetti, le PDG d'Ikoula, car elle concerne surtout l'Ile-de-France.

 

Magazine CBP (www.channelbp.com) : Pourquoi Ikoula multiplie-t-il l'ouverture de points de présence à l'étranger en 2015 ?

Jules-Henri Gavetti, le PDG d'Ikoula, un hébergeur et opérateur cloud français défenseur du « Cloud Gaulois » : Afin de répondre à la demande de nos clients, qui s'exporte de plus en plus à l'international. En 2014, Ikoula a commencé à ouvrir des infrastructures IT dans quelques pays pour certains clients, un dispositif que nous avons ensuite complété avec nos offres de Cloud public. Il est désormais plus facile pour nos clients de déployer des machines virtuelles (VM) à l'étranger, qu'ils peuvent désormais bouger entre différents pays via un portail. Ce outil n'est d'ailleurs plus réservé uniquement aux clients de nos offres de Cloud privé, et à ceux qui réalisent un chiffre d'affaires important avec Ikoula.

 

Combien de clients accompagnez-vous déjà à l'étranger ?

Une bonne dizaine. Désormais, Ikoula peut également accompagner 200 clients de nos offres de Cloud public.

 

Comment Ikoula finance-t-il cet investissement important ?

Sur nos fonds propres, lesquels sont assez conséquents suite à la levée de fonds que nous avons réalisé avec Ardian en 2014.

 

Que représente la part de l'international dans votre chiffre d'affaires en 2015 ?

L'international représente déjà 12% du chiffre d'affaires d'Ikoula sur la partie Xpress (Cloud Public) pour les donneurs d'ordre étrangers, et 8% sur le Cloud privé. Ce pourcentage va continuer d'augmenter car nous allons créer de nouveaux bureaux en Europe et Asie dès 2016.

 

Ikoula envisage-t-il toujours de participer à la consolidation du secteur de l'hébergement en France et en Europe ?

Oui, je regarde quelques dossiers et les choses pourraient bouger en fin d'année.

 

Quel impact la fusion Equinix-TelecityGroup va-t-elle avoir sur le secteur de l'hébergement en France et en Europe ?

Elle est faible sur des acteurs indépendants comme nous, mais elle aura un impact plus fort sur la location de très grandes salles informatiques en brut.

 

Vous attendiez-vous à cette fusion ?

Cette concentration est logique. Le marché de l'hébergement pur étant ultra capitalistique, il nécessite des fonds très importants.

 

Cette fusion peut-elle faire remonter le prix du m² dans les data centers ?

Ces grands acteurs espèrent effectivement faire augmenter le prix du m² en réalisant ce type d'opérations, mais ils risquent une mauvaise surprise en France, et sur Paris notamment, qui est surcapacité. Certaines banques et assurances ont même déjà commencé à vendre quelques baies pour optimiser leurs capacité d'hébergement. La situation va encore se dégrader car Iliad arrive avec beaucoup de m² supplémentaires sur Paris. Et si Equinix ou Telecity tentent de faire remonter les prix en force, une telle politique pourrait profiter aux opérateurs de data centers alternatifs...

 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :