1st European collaborative IT BtoB webmagazine

IC Telecom échappe à la liquidation

publié le mercredi 18/04/2012

Bonne nouvelle, le Tribunal de Commerce a accordé un plan de continuation à IC Telecom dans le cadre de son placement en redressement judiciaire le 14 avril 2012. La cotation sur Alternext de cet opérateur télécoms BtoB spécialisé dans l’IP et le Centrex était suspendue depuis le 2 avril 2012, dans l’attente d’une annonce liée au possible redressement de l’entreprise.

 

Contrairement à d’autres acteurs de l’IT, également en difficulté actuellement, IC Telecom a bénéficié d’un plan de continuation. Pourtant, les Tribunaux de Commerce ont reçu instruction, en ce début 2012 semble-t-il, de ne les délivrer qu’aux entreprises présentant de solides garanties de redressement. Sans doute parce cet opérateur télécoms avait engagé, dès début janvier 2012, un plan drastique de réduction de ses frais généraux, de ses effectifs et de ses investissements pour redresser ses finances. IC Telecom précisait en début alors qu’il avait déjà fait passer son nombre de salariés de 230 à 100 entre juin et décembre 2011.

 

IC Telecom dispose sans doute aussi de la trésorerie nécessaire (BFR) pour poursuivre « normalement » son activité au quotidien pendant ces prochains mois. Après l'annulation début 2012 d'une opération de levée de fonds, sa direction évaluait à 1,5 ME le montant nécessaire à sa continuité d'exploitation.

 

Quel avenir pour son une augmentation de capital ?

Dès novembre 2011, IC Telecom avait espéré sortir par le haut de ses soucis financiers en lançant une augmentation de capital de 2,5 M€ après la publication de ses comptes 2010/2011, dont 0,5 ME devaient être apportés par Goël Haddouk, son président et principal actionnaire (30,34% du capital). Cette augmentation de capital ne semble plus d’actualité. Nous en saurons davantage quand IC rendra publics ses comptes 2011, dont la publication a été retardée. En 2010, IC Telecom a annoncé un chiffre d’affaires de 18,26 M€ pour un résultat net de 1,26 M€.

 

Son résultat en 2011 devrait au moins équivalent, car IC Telecom a acquis en janvier de l’année dernière deux opérateurs de téléphonie sur IP, IP France et Artys Télécom. Tous deux sont spécialisés dans la fourniture de solutions de téléphonie fixe aux TPE/PME. Goël Haddouk, le PDG d’IC Telecom avait alors estimé que cette opération représentait « l’acquisition immédiate d’un socle de chiffre d’affaires récurrent conséquent d’environ 0,7 M€ ».

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :