IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

IBM cèdera-t-il ses serveurs X86 à… Lenovo ?

publié le vendredi 19/04/2013

Après avoir vendu ses PC à Lenovo en 2005, IBM lui vendra-t-il cette année les serveurs X86 d’entrée de gamme de sa ligne System X ? C’est ce que croit savoir le magazine CRN. Une telle acquisition renforcerait considérablement la position de Lenovo, et de son channel, face à Dell et HP notamment.

 

Si ce projet d’acquisition était confirmé, ce serait une très bonne nouvelle pour le réseau de distribution de Lenovo, et nettement moins pour celui d’IBM a priori. En effet, si ce constructeur chinois s’est bien imposé dans les PC portables avec ses Thinkpad, l’ajout d’une offre serveur Intel X86 conséquente à son portfolio, « brandé » IBM de surcroît, lui ouvrirait les portes de nouveaux marchés et de nouvelles entreprises. Y compris aux Etats-Unis ? Car pour l’heure, son offre ThinkServer demeure assez limitée. Elle ne contient que quelques modèles en rack ou en tour. Il lui manque une offre plus musclée de serveurs X86 vendue en châssis sous forme de « Blade » pour concurrencer sérieusement des acteurs tels que Dell et HP, notamment.

 

Le montant de la transaction entre IBM et Lenovo pourrait être compris entre 2,5 et 4,5 Md$, selon le périmètre retenu. Difficile d’être plus précis en l’état car la gamme de serveurs d’IBM est sans doute la plus vaste du marché. Et quand bien même l’accord envisagé ne concernerait a priori que les serveurs X86 d’entrée de gamme.

 

IBM domine toujours le marché du serveur en valeur

Très concurrentiel, ce marché du serveur X86 reste assez dynamique dans un contexte de ralentissement général des ventes de serveurs, surtout en Europe. Et qu’IBM continue de dominer largement en valeur (5.1 Md$ au dernier trimestre 2012 selon Gartner, versus 3,6 Md$ pour HP, le second) mais pas en volume, puisque Big Blue n’occupe que la troisième place du classement mondial, derrière HP et Dell.

 

Au dernier trimestre 2012, les livraisons étaient en repli de 10,4% en volume par rapport au dernier trimestre 2011 selon Gartner, et de 7,4% en revenus à 3,8 milliards de dollars. La région EMEA (Europe, Middle East and Africa) étaient – à nouveau - la moins dynamique du lot. Surtout face aux zones Asie/Pacifique et Amérique du Nord, en croissance elles respectivement de 3,4% et 5,5%.

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :