IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

HPE paie 666 M$ à DXC pour solder leur contentieux comptable

publié le mardi 20/08/2019

DXC Technology, l’entité issue en avril 2017 de la fusion entre l’intégrateur américain Computer Science (CSC) et de 50% de la branche Services d’Entreprise de HPE, va toucher 666 M$ en 2019. HPE lui paie cette somme pour solder leur contentieux comptable.

 

Cet arbitrage règle le contentieux comptable qui opposait les deux entreprises depuis mars 2018. DXC Technology demandait à son actionnaire HPE (50%) une indemnité pour compenser les obligations locatives long terme transférées par son pôle Entreprise ES et dépassant les 250 millions de dollars. Ce plafond aurait sous valorisé par HPE car il serait en fait supérieur au milliard de dollars. Et au final, DXC estime semble-t-il que les revenus correspondants à ces locations ne justifiait pas ces opérations.

 

Les revenus de DXC reculent depuis trois ans

Cette somme tombe à point nommé pour DXC, dont les revenus ont reculé de 7.4% à 4,89 Md$ pour son premier trimestre 2020, clos fin juin 2019, contre 5.28 Md$ un an plus tôt. Les chiffres d’affaires de ses deux pôles d’activités, Global Infrastructure Services (GIS) et Global Business Services (GBS), ont reculé respectivement de 11 et 2.4% sur la période. Les revenus de GIS et GBS avait déjà chuté de 3.3% et 6.2% en 2018.

 

DXC aura licencié quelques 40.000 salariés en deux ans !

2018 n’avait déjà pas été une année mirobolante pour cette société de services américaine. DXC avait vu ses revenus reculer de 1 Md$ à 20.75 Md$ pour un bénéfice lui aussi en recul à 1.25 Md$ (1.75 Md$ en 2017). Ces mauvais résultats l’avait obligé à licencier près de 10.000 de ses 155.000 salariés dans l’espoir d’économiser au moins 500 M$ et éponger les 2.5 milliards de dettes de feu CSC.

 

Post-fusion, la société de services IT américaine prévoyait déjà en 2017 d’économiser 1 milliard de dollars sur la période 2017-2018. DXC Technology avait alors fermé progressivement son activité Services Publics aux Etats-Unis, tout en supprimant 4% de ses 170.000 salariés rien que sur son deuxième trimestre 2017 clos en septembre. Au total, DXC aura licencié quelques 40.000 salariés en deux ans !

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP, #DATACLOUDADVISOR.COM,

#GUIDECLOUD.FR, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :