IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

HP (et Canon) rejette une 3e fois l’offre d’achat « despérée » de Xerox

publié le jeudi 05/03/2020

Ce 5 mars, le conseil d'administration de HP Inc. a rejetté une troisième fois, et à l'unanimité, l’offre de rachat non sollicitée de Xerox qui « témoigne de son désespoir… face au déclin continu de son activité ». Il estime que cette tentative d’OPA est préjudiciable à HP Inc., d’autant que Canon menace de mettre fin à 35 ans de relation commerciale avec lui s’il était racheté par Xerox !

 

Dans un communiqué en date du 5 mars, le conseil d'administration de HP Inc. estime, à l'unanimité, que « l'urgence du lancement de l'offre par Xerox, tout en présentant simultanément une liste complète de candidats aux postes d'administrateurs, témoigne du désespoir de Xerox d'acquérir HP pour faire face au déclin continu de son activité ». Il se dit certain que l'offre de Xerox a pour seul but d’utiliser le bilan positif et l’innovation de HP au profit de ses actionnaires et afin d’assurer un meilleur futur à un groupe sur le déclin.

 

L’OPA de Xerox est dangereuse pour le futur de HP

A nouveau, le conseil d'administration de HP estime que la tentative d’OPA de Xerox est dangereuse pour le futur de leur société. Et de préciser que la société issue de cette fusion serait « accablée par un niveau d'endettement irresponsable et qui nécessiterait par la suite des synergies irréalistes et irréalisables qui mettraient en péril l'ensemble de la société ». HP estime d’ailleurs que les estimations de "synergie" proposées par Xerox, y compris les réductions de coûts, dépassent les niveaux réalisables. Son conseil d'administration ne mâche pas ses mots, là encore, quand il écrit que « la réduction des coûts de Xerox s'est faite au détriment de la création de valeur à long terme, et Xerox a fait preuve d'un manque de concentration sur la recherche et le développement ».

 

Selon lui, l'offre de Xerox propose aux actionnaires de HP Inc. quelque chose qu'ils possèdent déjà, dont un futur solide sur les plans tant financier que de l’innovation notamment, et qu’elle bénéficierait de manière disproportionnée aux actionnaires de Xerox par rapport à ceux de HP.

 

Un rejet à l’unanimité…

Il recommande donc, à l'unanimité, aux actionnaires de HP de rejeter l'offre : « Notre message aux actionnaires de HP est clair : l'offre de Xerox sous-évalue HP et profite de manière disproportionnée aux actionnaires de Xerox au détriment des actionnaires de HP », a déclaré Chip Bergh, président du conseil d'administration de HP. Ce dernier a d’ailleurs listé les nombreux facteurs pour parvenir à sa recommandation. Il communique notamment sur un avis d'inadéquation de la part des administrateurs de Goldman Sachs et de Guggenheim Securities, selon lequel, au 3 mars 2020, la contrepartie proposée aux détenteurs (autres que Xerox et l'une de ses filiales) d'actions ordinaires de HP dans le cadre de l'offre de Xerox était inadéquate d'un point de vue financier pour ces détenteurs.

 

… Y compris chez Canon

Toutefois, il n’a pas évoqué la menace de Canon, le principal concurrent de Xerox et de HP. En effet, Fujio Mitarai, PDG et président du constructeur japonais, a indiqué le 4 mars au journal Nikkei son intention de mettre fin à 35 ans de relation commerciale avec HP s’il était racheté par Xerox. Rappelons que HP, qui achète des composants d'imprimantes laser à Canon, est l'un des plus gros clients OEM du fabricant japonais, dont il génére près de 14% de ses ventes.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :