IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

HP débourse finalement 3 Md$ pour Aruba Networks

publié le lundi 02/03/2015

C’est officiel depuis ce 2 mars, HP rachète Aruba Networks, un spécialiste californien des réseaux sans fil BtoB. Le montant de la transaction atteint finalement 3 milliards de dollars et non 2 Md$ comme annoncé par Bloomberg. HP hérite ainsi d’un réseau de distribution très compétent dans le sans fil.

 

 

Bien que très mobilisée par un plan social sans précédent et la séparation de ses activités Terminaux et Services, la patronne de Hewlett-Packard reste déterminée à faire de sa division réseau un concurrent sérieux de Cisco. Il est donc logique que Meg Whitman réalise des acquisitions dans ce secteur, dont celle d’Aruba Networks, un spécialiste international des réseaux sans fil (LAN) BtoB. Elle débourse finalement 3 milliards de dollars pour Aruba Networks, ou plus précisément 2.7 Md$ car la transaction prend en compte les dettes et le cash de son compatriote californien. On est loin des 2 Md$ avancés par l’agence Bloomberg la semaine dernière. A priori, HP reprend ses quelques 1800 salariés. Aruba Networks demeure une filiale qui continuera d’être dirigée dans l’immédiat par son PDG, Dominic Orr, et par son co-fondateur, Keerti Melkote. Cette entité dépendra de la division Enterprise de HP.

 

HP hérite d’un réseau de distribution pointu

En outre, HP se récupère un réseau de distribution constitué d’experts reconnus dans le déploiement de solutions réseaux LAN sans fil. Dans son communiqué, la direction de HP explique « qu’une des principales raisons qui explique l’acquisition d’Aruba réside dans l’expertise sans équivalent de notre communauté mondiale de partenaires. Ces derniers bénéficieront de l’expertise innovatrice d’Aruba, qui est l’un des leaders de son industrie ».

Un atout sérieux quand on veut s’attaquer aux géants de la discipline et aux concurrents d’Aruba que sont des Ruckus, Aerohives, Cisco, etc. Surtout que Dell a annoncé en janvier l'amélioration des conditions commerciales qu'il accorde à ses revendeurs de produits réseaux. Preuve que ce secteur est au coeur des préoccupations de ces grands fournisseurs et de leurs clients.

En France, Aruba Networks dispose de plusieurs grossistes IT, dont Arrow ECS, Be-IP et Exer. Equipements Scientifiques (ES) distribuait avant 2014 ses produits sans fil avant d’opter pour ceux de son concurrent : Aerohives. Les zones de recouvrements sont faibles avec les grossistes de HP. Pas sûr cependant que ce dernier conserve tous les grossistes Aruba Networks.

 

Aruba Networks améliore nettement sa santé financière en 2015

Cette annonce intervient la semaine suivant la publication des résultats d’Aruba Networks pour le second trimestre 2015 clos fin janvier. Son chiffre d’affaires s’est établi à 212.9 M$, en forte augmentation (+21%) par rapport au même trimestre de 2014. Plus intéressant encore, ce contructeur de réseaux sans fil est passé d’une perte de 10.7 M$ un an plus tôt à un profit de 5.7 M$ sur son second trimestre 2015, preuve du dynamisme actuel d’Aruba. Le trimestre passé, ce fournisseur avait aussi enregistré des résultats record. Son chiffre d’affaires clos fin octobre 2014 avait bondi à 207.8 M$, en croissance de 29 % par rapport à son premier trimestre 2014. Quant à sa marge brute, elle a également progressé fortement (+70.5%).

 

Ces bons chiffres surviennent après une année 2014 en demi-teinte pour Aruba Networks. Ce groupe a certes réalisé 728.9 millions de dollars l’année dernière, contre 600 M$ en 2013, soit une croissance de 21%. En revanche, il était encore en pertes. Son résultat net s’est amélioré en 2014 mais il reste négatif à -29 M$, contre -31.6 M$ en 2013.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :