1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Fusion Xerox-Fujifilm annulée : y-a-t-il un pilote aux commandes ?

publié le lundi 14/05/2018

Nouveaux rebondissements chez Xerox. Hier, le constructeur a décidé de virer finalement son PDG, Jeff Jacobson, et de casser la fusion avec Fujifilm... après l'avoir confirmé 2 fois depuis début mai ! Principale raison invoquée, Fujifilm ne répondrait pas assez vite à ses exigences.

 

Incroyable mais vrai. Le conseil d'administration de Xerox a encore changé d'avis ! Dans une longue lettre adressée dimanche 13 mai 2018 au soir à ses actionnaires, il rejette la faute concernant l'échec des négociations sur... Fujifilm : « Ces dernières semaines, le conseil d'administration de Xerox a demandé à plusieurs reprises à Fujifilm d'entrer dans de nouvelles négociations pour améliorer les termes de la transaction proposée...  Malgré notre insistance, Fujifilm n'a fourni aucune assurance qu'il le ferait dans un délai raisonnable. Le conseil d'administration estime que la transaction ne peut raisonnablement être menée à bien dans ces circonstances, en particulier en raison de son blocage par un tribunal et l'absence de soutien [...] de ses actionnaires, ainsi que des problèmes comptables non résolus chez Fuji Xerox », explique le conseil d'administration de Xerox.

 

Vers un éventuel rachat de Xerox par le fonds Apollo ?

Enfin, il précise qu'il va « immédiatement » examiner « toutes les alternatives stratégiques » concernant son avenir. Y compris un éventuel rachat de tout ou partie de Xerox par le fonds Apollo, un candidat potentiel dévoilé début mai par Reuters ? Tout est possible à ce niveau, tant la direction de Xerox n'a cessé de nous surprendre par son indécision permanente, et les membres de son conseil d'administration, par leur cupidité, dixit MM. Icahn et Deason.

 

Icahn et Deason ont gain de cause sur toute la ligne

Ces deux actionnaires activistes de Xerox, qui détiennent environ 15% de son capital à eux deux, ont finalement gain de cause sur toute la ligne. La fusion avec Fujifilm, qu'ils dénonçaient depuis mars 2018, est annulée. Xerox accepte aussi de virer finalement son ex-directeur général, Jeff Jacobson, qui sera bel et bien remplacé cette fois-ci par John Visentin, comme indiqué le 3 mai dernier. En outre, Keith Cozza, le patron d'Icahn Enterprises, va diriger du conseil d'administration de Xerox. Cette double annonce met fin aux poursuites juridiques intentées contre Xerox par MM. Icahn et Deason. Un succès total pour eux. Ou presque. Tout dépendra désormais de l'identité de l'éventuel futur repreneur de Xerox, si repreneur il y a...

 

Toujours silence radio du côté d'Apollo

Apollo Global Management est-il toujours en orbite sur le dossier Xerox ? Il est certain que ce fonds d'investissements ne peut qu'apprécier l'arrivée de John Visentin à la tête de ce constructeur américain de copieurs En effet, il a présidé Novitex Enterprise Solutions, prestataire IT acquis en juillet 2017 par... Apollo Global Management suite au rachat de Pitney Bowes Management Services. Il a également conseiller Apollo - oh surprise - dans le rachat dès 2015 de Presidio, une autre société de services IT, dont John Visentin a ensuite pris la présidence entre février 2015 et fin 2017... A la demande d'Apollo. Il n'est donc pas improbable que MM. Icahn et Deason étudie sérieusement la candidature de ce fonds. D'autant que le président Donald Trump verrait sans doute d'un bon œil l'arrivée d'un « chevalier blanc » américain à l'heure où son administration fait preuve d'un intense protectionnisme économique.

 

La confiance est-elle rompue avec les clients et revendeurs de Xerox ?

Le conseil d'administration de Xerox a-t-il conscience que les trop nombreux et multiples rebondissements dans ce dossier ont hautement entaché la crédibilité de son équipe de direction ? Y-a-t-il enfin un pilote aux commandes ? Les nombreux licenciements envisagés chez Xerox sont-ils maintenus ? Si les résultats du constructeur sont mauvais aux premier et deuxième trimestres 2018, ses clients auront toutes les raisons de mettre leurs commandes en attente... Et ses revendeurs, de se tourner vers un concurrent de Xerox.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :