1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Fujifilm prend le contrôle de… Xerox !

publié le mercredi 31/01/2018

Fujifilm annonce qu’il prend le contrôle de… Xerox. En difficulté, l’inventeur des copieurs en 1940 venait de filialiser sa branche Services un an plus tôt. Fujifilm supprimera 10.000 emplois dans la nouvelle entité d’ici fin 2020. Conservera-t-il le modèle de concessionnaire cher à Xerox ?

 

Le groupe nippon Fujifilm annonce le 31 janvier 2018 qu’il achète son concurrent et partenaire américain Xerox. La première concentration significative sur le marché mondial des photocopieurs et imprimantes est enfin arrivée. Tous les experts prédisaient son avènement depuis des années car les ventes mondiales de photocopieurs et imprimantes ne cessent de reculer depuis des années. Et surprise, c’est l’inventeur des copieurs, le géant américain Xerox, qui en fait les frais.

 

Une grande complémentarité des clients et réseaux de distribution

Fujifilm intégrera Xerox dans Fuji Xerox, leur coentreprise commercialisant des photocopieurs et imprimantes en Asie, dont il détiendra 50.1% du capital dès 2018. Auparavant, Fujifilm détenait 75% de cette structure créée en 1962. Basée essentiellement en Asie, sa clientèle est complémentaire de celle de Xerox, qui opère lui surtout en Amérique du Nord et en Europe. De même que leurs réseaux de distribution respectifs, car Xerox commercialise ses copieurs avant tout via son célèbre modèle de concessionnaire, là où Fujifilm travaille lui avec des revendeurs et des bureauticiens.

 

Fujifilm supprimera 10.000 emplois d’ici fin 2020

Cette complémentarité apparente n’empêche pas Fujifilm d’annoncer la suppression de 10.000 emplois dans les deux ans à venir chez Fuji Xerox. Le groupe japonais ambitionne ainsi de réduire ses coûts de fonctionnement de 370 millions d'euros. Actuellement, le nouvel ensemble emploie un peu plus de 100.000 salariés, dont 57.000 rien que pour Xerox.

 

Xerox valorisé à environ 8,3 milliards de dollars

Cet accord valorise le groupe Xerox à environ 8,3 milliards de dollars alors que son chiffre d’affaires 2017 s’élève à 10.3 Md$, en recul de 4.7% par rapport à 2016. Ses actionnaires recevront un dividende de 2,5 milliards de dollars, soit environ 9,80 dollars par action, et ils détiendront 49,9 % de la nouvelle société. Cette fusion survient alors que Xerox annonce pour son quatrième trimestre 2017 une nouvelle baisse de son chiffre d’affaires (-2% à 2.7 Md$) car la demande de photocopieurs et d'imprimantes recule dans les entreprises.

Il a provisionné beaucoup d’argent sur ce dernier trimestre 2017, dont 400 million de dollars pour se conformer à la nouvelle loi Tax Cuts and Jobs Act publiée fin 2017 par le sénat américain. Et grâce aux quelques 680 M$ économisés sur ses frais de fonctionnement en 2017, Xerox parvient à afficher une marge d’exploitation annuelle de 12.8%.

 

Une nouvelle victoire pour Carl Icahn ?

Cette fusion de Xerox avec Fujifilm est une victoire pour les fonds d’investissements Carl Icahn et Darwin Deason. Ces deux importants actionnaires de Xerox, qui détiennent ensemble plus de 15% de son capital, militaient pour la cession de ce fabricant américain de photocopieurs et d’imprimantes.

Rappelons que cette fusion survient après que Xerox ait scindé en janvier 2017 ses activités en deux entités afin d’améliorer sa situation financière. Celle dédiée aux services s’appelle Conduent, et celle consacrée au matériel a gardé la marque Xerox. Une fois cette scission effectuée, Xerox n'avait plus qu'environ 40 000 employés, contre plus de 90 000 pour Conduent.

Xerox avait aussi arrêté à la rentrée 2017 la vente de ses imprimantes multifonctions couleur ColorQube à encre solide, technologie qu’il avait lancée en 2009. Il avait décidé de ne se concentrer que sur la technologie laser, comme Fujifilm, même si ce fournisseur nippon dispose lui d'un nombre de supports d'impression plus vaste.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :