1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Finalcad lève 20 M$ pour numériser les acteurs du bâtiment

publié le lundi 26/09/2016

Finalcad, un spécialiste de la transformation numérique des acteurs du bâtiment, a bouclé cet été un tour de table de 20 millions de dollars auprès de Serena Capital, CapHorn Invest et Aster Capital.

 

Les moyens financiers récoltés vont notamment permettre à la société de passer de 70 à 150 collaborateurs fin 2017, et d'accroître son chiffre d’affaires pour atteindre 100 M$ à l’horizon 2020. Pour atteindre ces objectifs de croissance, Finalcad prévoit de renforcer son développement commercial à l'international, avec un focus sur les marchés européen et asiatique ; proposer une offre globale de transformation numérique à ses clients, sur toutes leurs branches, construction, infrastructure, énergie, concessions.

 

 
L’industrie de la construction, actuellement un marché de 9500 milliards de dollars et qui doit doubler de taille d’ici à 2030*, est une de industries les moins numérisées à ce jour**. “Depuis un demi-siècle, l’industrie de la construction a vu sa productivité baisser, là où celle des autres industries a progressé. Nous avons bâti Finalcad avec l’ambition de changer la façon de construire ; cette levée de fonds nous permet de poursuivre dans cette voie, en développant des produits toujours plus performants et en intensifiant notre développement international tout en ouvrant la société à d’autres secteurs.”, estime Jimmy Louchart, président de Finalcad.

 

Depuis sa création en 2011, Finalcad est intervenu sur plus de 10 000 chantiers dans 30 pays, représentant un total de 20 millions d’observations sur le terrain et près de 10 millions de photos. Selon Laurent Dumas-Crouzillac, Partenaire chez CapHorn Invest, déclare : “Finalcad est une entreprise exceptionnelle, entre autres raisons parce qu’elle s’adresse à un marché encore largement sous-numérisé, dans lequel les besoins sont énormes. L’enjeu n’est ni plus ni moins que de révolutionner cette industrie”.

 

La société gagne la confiance d’un nombre croissant de majors françaises et internationales du BTP, pour leurs projets domestiques et internationaux, comme Eiffage, Bouygues Construction, VINCI Construction, Daewoo Engineering, Fujita, Shimizu ou Takenaka. Les clients de Finalcad améliorent la qualité de leurs ouvrages et réduisent leurs coûts de construction et d’exploitation. In fine, les utilisateurs dégagent du temps pour créer de la valeur supplémentaire.

Nicolas Louvet, Partner chez Serena Capital : “Serena Capital a souhaité réinvestir dans FINALCAD car la société a fait un très beau parcours depuis 2 ans avec la signature de contrats importants en Asie et en Europe. Finalcad est passé d’une solution qui aidait aux levées de réserves de chantiers à une entreprise internationale en hypercroissance, leader sur les ouvrages de bâtiments et d’arts (ponts, routes…). Le secteur du bâtiment et de la construction se digitalise fortement et est encore très loin d’être un secteur concurrentiel. Finalcad a donc une vraie carte à jouer pour préempter le marché.”

*Rapport Global Construction 2030, par Global Construction Perspectives et Oxford Economics
**Rapport McKinsey Global Institute Industry Digitization Index

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :