IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Fiducial en phase d’acquisition pour atteindre 30 ME dans le Cloud

publié le mercredi 26/04/2017

L’éditeur/intégrateur Fiducial prévoit de réaliser des acquisitions dès 2017 afin d’accélérer notamment le développement de Fiducial Cloud, sa filiale gérant la plupart de ses activités dans le Cloud. Sur ce marché encore très éclaté, Fiducial prévoit de réaliser rapidement au moins 30 M€ dans le Cloud, contre 8.7 M€ en 2016.


Magazine CBP (www.channelbp.com) : Fiducial Cloud gère-t-il toutes les activités Cloud du groupe Fiducial, un éditeur/intégrateur spécialisé dans les domaines juridiques, comptables et RH ?

Samuel Gautier, directeur général depuis septembre 2016 de Fiducial Cloud, une entité de Fiducial spécialisée dans le Cloud. Il était l’ex-directeur des architecture Cloud de Cegid auparavant : Le groupe a décidé en 2016 de créer une filiale qui porte les activités Cloud du groupe au sein de sa filiale Fiducial Technologies. Fiducial a mis dans cette structure les actifs de Nexto, une société marseillaise spécialisée dans le Cloud et l’infogérance qu’il avait racheté dès fin 2013. Le fondateur de Fiducial a toujours filialisé les fonctions du groupe correspondants aux métiers de nos clients. Toutefois, Fiducial Cloud ne gère pas encore les activités Cloud des autres filiales du groupe, dont celles de Fiducial Informatique, qui vend également des offres en Saas.


Quels types de services Cloud Fiducial Cloud propose-t-il ?

Fiducial Cloud commercialise principalement des services d’infrastructures IT (Iaas), à 80% pour des environnements de Cloud public et privé, ainsi que du Desktop as a service (Daas) et un peu de messagerie en Saas. A terme, Fiducial Cloud proposera également des services de plateforme dans le Cloud (Paas).


Quel chiffre d’affaires réalisez-vous trois après votre création ?

Le Cloud représente déjà 70% du chiffre d'affaires de Fiducial Cloud, qui a atteint 8,7 M€ en 2016, dans un groupe qui pèse plus de 1 Md€.


Fiducial prévoit-il de réaliser de la croissance externe en 2017 ?

Fiducial prévoit effectivement de réaliser de nouvelles opérations de croissance externe dès 2017 afin d’accélérer notre développement, surtout dans le Cloud. Sur ce marché encore très éclaté, Fiducial prévoit de devenir un acteur moyen d'ici deux à trois ans en réalisant au moins 30 M€ dans le Cloud.


Quels types de sociétés intéressent Fiducial ?

Un spécialiste du Cloud, en région notamment, car Fiducial Cloud veut couvrir toutes les métropoles sans toutefois ouvrir un bureau dans chacune d'elles. Fiducial Cloud réalisera encore au moins une acquisition en 2017. Je précise que nous ne deviendrons jamais éditeur et opérateur cloud, contrairement à certains de nos concurrents, car ce sont des activités métier à compartimenter.


Quelles clientèles ciblez-vous en priorité ?

Fiducial Cloud adresse surtout les PME, les ETI et collectivités locales, contrairement à Fiducial Informatique, qui cible principalement les TPE.


Où sont hébergées les données de vos clients ?

Dans des data centers de spécialistes de l’hébergement, tels qu’Equinix et Interxion, ainsi que dans nos installations suite au rachat de Keops Organisation en octobre 2016. Cette société possède deux data centers en Ile-de-France, l'un à Vélizy et l'autre au Plessis Robinson.


Fiducial externalisera-t-il également son activité de gestion des réseaux ?

Non, Fiducial conserve son activité d’opérateur télécoms pour gérer ses réseaux. Entre 2016 et 2017, Fiducial investira 1 million d'euros dans ses infrastructures réseaux et serveurs afin de développer le Cloud. En effet, la couverture des opérateurs étant très éclatée, il est difficile pour les clients de gérer leurs besoins en connexion réseau au niveau national. Raison pour laquelle Fiducial se présente à eux comme un guichet télécoms unique. Nous leur fournissons le réseau nécessaire pour utiliser leur Cloud, tout en masquant la complexité de l’Iaas et des télécoms. Certes, nous achetons encore du lien télécoms chez les grands opérateurs télécoms historiques, mais le groupe dispose depuis 2017 de son réseau backbone 10 Go entre Paris et Lyon.


Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :