IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Fédérer son équipe autour d’un projet d’entreprise

publié le mercredi 11/01/2012

Plus que jamais, les aspects liés au management et à la cohésion des équipes en entreprise se positionnent comme des données clés pour les acteurs économiques de toutes tailles. Il est indispensable de donner un cap à une entreprise et de faire partager un sentiment et des valeurs communes pour rencontrer le succès attendu et recherché.

 

Pour autant, cela ne s’improvise pas et il est souvent difficile de faire travailler ensemble des ADN qui ne se comprennent pas forcément. En effet, pour avancer ensemble il est utile de comprendre l’autre et de mesurer les challenges qu’il doit relever pour mener à bien sa mission. Il est également important de tenir compte des individualités et d’associer chaque collaborateur à la réussite.


 
Ces premiers éléments sont des données cruciales, souvent laissées de côté par nombre de directions qui se focalisent uniquement sur des aspects purement financiers et qui positionnent ces indicateurs comme les seuls critères d‘évaluation de la performance de l’entreprise. Mais raisonner de la sorte a des limites importantes : on constate un résultat de manière brute sans s’interroger sur la motivation des collaborateurs à s’investir à 100 % pour transformer l’entreprise en une « machine à gagner ». Bien entendu, différentes actions permettent de créer une motivation (incentive…), encore faut-il que cette dernière soit durable.

 

 

Dans ce contexte, les aspects liés à l’accomplissement d’un projet d’entreprise commun s’avèrent être un formidable moyen pour mobiliser tous les collaborateurs de l’entreprise ; la réalisation d’un projet stratégique peut en effet revêtir plusieurs formes. L’objectif est que tous les collaborateurs puissent participer activement au projet, et ce, quelle que soit leur responsabilité dans l’entreprise. La première étape de ce type de projet doit être impulsée par le Top Management qui doit donner le cap et positionner la culture d’entreprise au centre du modèle organisationnel de l’entreprise. N’oublions pas que la richesse d’une société ne se résume pas uniquement à ses produits et services, mais surtout à ses collaborateurs.

 

 
Une fois le projet lancé et supporté par la Direction, il convient de nommer un responsable de la coordination, qui devra s’assurer de la bonne exécution du projet et de son avancement. Ce dernier, dont le rôle est crucial car il évite tout dérapage et est le garant du succès, supervisera les différentes étapes et sera le lien entre les différentes équipes. Il est ensuite temps de lancer des groupes de travail et faire participer l’ensemble des salariés. Une telle démarche a pour effet de faire naître un sentiment de responsabilisation auprès du personnel et de faire émerger le sentiment d’appartenance tant recherché. On notera également que nombre de collaborateurs, souvent discrets, en profitent pour exprimer leurs idées et apportent activement leur pierre à l’édifice… La mise en place de groupes de travail au sein d’un projet permet de mieux comprendre le travail de chacun et d’intégrer la valeur ajoutée apportée par tous. Ces valeurs fondamentales permettront à terme de créer, non pas plusieurs ADN comme précédemment évoqué mais, un seul ADN et un sentiment de fierté au regard de l’appartenance à une société.

 

 
Un projet d’entreprise est un réel élément mobilisateur. Il convient donc de ne pas négliger ce dispositif et de l’intégrer comme un maillon essentiel dans les projets de gouvernance afin de donner à l’entreprise une nouvelle dynamique.

 

Florent Descatoire, CFO de Sefas Innovation

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Mots clefs :