IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Egalité professionnelle hommes-femmes : la CGPME propose

publié le vendredi 13/11/2009
Le syndicat CGPME est hostile à la mise en place d'une politique de quotas, qui plus est inapplicable dans les PME. Elle rejette toute sanction qui aurait, à nouveau, pour résultat d'opposer les catégories de salariés les unes aux autres. A l'inverse, la Confédération souhaite inciter positivement les entreprises à s'engager en faveur de l'égalité professionnelle hommes-femmes.

1) Inciter positivement les entreprises à s'engager :

- Instauration d'un bonus :

l'année où l'objectif de parité

- dans le personnel,
- dans les instances représentatives,
- dans les instances dirigeantes,

est atteint, bonus financier pour l'entreprise.

- Mise en place d'une « attestation égalité professionnelle »

Si respect d'un cahier des charges en 3 points :

- Egalité salariale,
- Embauche diversifiée,
- Conciliation vie professionnelle / vie privée.

L'entreprise s'auto-attribuera gratuitement cette attestation qui pourra faire l'objet d'une communication. Un contrôle à postériori, par une instance indépendante sera possible.


2) Concilier vie personnelle - vie professionnelle
Les difficultés à concilier vie professionnelle et vie familiale restent, trop souvent, des obstacles à un plein épanouissement professionnel. L'organisation à mettre en place pour y remédier représente un coût financier inabordable pour les TPE / PME. Des mesures sont à prendre pour accompagner ceux qui s'engagent.

- Réduction de cotisations familiales a due proportion des dépenses engagées en faveur de la conciliation vie professionnelle - vie personnelle, et ce dans la limite de 1% de la masse salariale.
Exemple : crèche, rémunération prolongation congés enfants malades...


3) Encourager l'entrepreneuriat au féminin
Les femmes constituent 47% de la population active. Mais seulement 30% des chefs d'entreprises sont des femmes. Alors que 27% des entreprises sont, au plan national, transmissibles dans les 15 ans, il convient de se mobiliser pour encourager l'entrepreneuriat au féminin.

- Ouvrir une antenne APCE spécialisée,
- Garantir un accès égal hommes - femmes et faire la promotion des métiers en déficit.

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :