IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

EBP réinvestit dans la dématérialisation de documents

publié le mercredi 06/11/2019

EBP, éditeur de progiciels de gestion et services Cloud, confirme en octobre de nouveaux investissements dans la dématérialisation des documents de vente. En effet, le projet de loi de Finances 2020 préfigure une démocratisation de la facture électronique pour toutes les entreprises à horizon 2023. 

 

L’éditeur a quant à lui d’ores et déjà interfacé en direct ses solutions de facturation avec Chorus Pro1 depuis plus d’un an et enrichit dorénavant son offre dédiée aux artisans et PME du bâtiment avec une télétransmission vers l’espace “factures de travaux” de la plateforme.

 

Dès janvier 2020, les artisans devront envoyer une facture au format électronique

A partir du 1er janvier 2020 tous les artisans, quel que soit leur effectif, seront dans l'obligation d'envoyer une facture au format électronique à leurs clients du public. Les entreprises concernées doivent alors passer par la plateforme Chorus Pro pour télétransmettre leurs factures. EBP enrichit donc son offre dédiée aux artisans et PME du bâtiment avec une télétransmission vers l'espace "factures de travaux" de la plateforme Chorus Pro, en complément de l'espace "factures émises" déjà disponible. Cet espace est utilisé pour les paiements relevant d'un marché de travaux publics cadré par le CCAG de travaux.

 

Depuis plus d’un an déjà, les utilisateurs des solutions Bâtiment EBP n’ont plus besoin de sortir de leur logiciel pour déposer leurs factures sur le portail Chorus Pro. Un simple clic permet de télétransmettre directement les documents dans l’espace “factures émises” de la plateforme. Les utilisateurs bénéficient ainsi de la reconnaissance automatique des données pour un gain de temps et la disparition du risque d’erreurs, ils n’ont en effet plus besoin de réaliser des dépôts manuels et de ressaisir toutes les informations obligatoires demandées. 

 

En parallèle, EBP annonce en octobre 2019 la mise à disposition d’une interface entre ses solutions de gestion commerciale et la plateforme de dématérialisation des factures de Quadient, anciennement Neopost, pour accompagner ses clients plus largement dans la dématérialisation et l’archivage légal des factures. 

 

En 2020, les micro-entreprises entrent dans ce dispositif

Depuis deux ans l’e-facture est une réalité pour une partie des entreprises dont les clients relèvent du marché public. Mais au 1er janvier prochain, avec l’entrée des micro-entreprises dans ce dispositif, toutes les sociétés françaises travaillant avec le secteur public seront dans l’obligation d’intégrer la facture électronique dans leur process.  Ce procédé visant à limiter la fraude à la TVA est un gain de temps pour les gestionnaires mais également un véritable enjeu environnemental. Cette réforme s’appuie sur le portail gouvernemental Chorus Pro qui a déjà accueilli 27 millions de factures en 2018.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 4 (2 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Mots clefs :