IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Dossier : comment faire bonne impression dans le Cloud, la mobilité et les services managés

publié le lundi 30/06/2014

La mobilité et le Cloud computing donnent aux fabricants de systèmes d’impression l’opportunité de décliner des offres adaptées à de nouveaux besoins dans les entreprises. Tout comme les services d’impression managés (MPS). Reste à savoir si leurs revendeurs savent bien les vendre et les déployer, et si ces approches répondent bien aux besoins des clients.

 

C’est une chose de souhaiter la transformation numérique de son entreprise. C’en est une autre d’établir les stratégies qui permettent d’atteindre les objectifs recherchés. Selon Gartner, pendant la crise financière et juste après, la priorité était donnée à la réduction des dépenses. Aujourd’hui, pour 41% des entreprises, le cabinet d’études observe que la croissance de leur chiffre d’affaires est l’une de leurs préoccupations principales. Parmi les leviers fournis par l’IT pour développer ces sociétés, la mobilité est souvent citée, avec ses déclinaisons, qui touchent un large éventail de technologies IT.

 

Curieusement, l’impression n’y figure pas en meilleure place et pourtant, les perspectives de productivité sont bien réelles. Elles sont fondées sur la mise à disposition de smartphones et de tablettes – 50% des Français possèdent un smartphone à titre personnel - qui poussent les entreprises à envisager une stratégie globale dite d’impression mobile. Pour certains spécialistes du secteur, l’usage de terminaux mobiles renforcerait le besoin d’imprimer, les collaborateurs de l’entreprise pouvant accéder à distance plus simplement aux ressources de l’entreprise et donc reproduire des documents lorsque cela est nécessaire. Une tendance aux implications nombreuses, incluant par exemple le passage dans le Cloud computing des serveurs d’impression. Et pas seulement en raison de la façon dont est distribuée, partagée, consommée l'information, avec les changements de gouvernance que cela entraîne, mais également à cause du poids que le numérique fait peser sur la mutation du document.

 

 

Pour lire la suite, merci de cliquer ici

 

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :