IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Disponibilité d’une nouvelle étude menée par SER sur le RGPD

publié le jeudi 08/03/2018

Trois entreprises sur quatre ne sont pas prêtes pour se conformer au RGPD. C'est le résultat d'une enquête menée par le groupe SER dans le cadre de ses études de marché ECM Insights*. 

 

Le temps presse : le RGPD entrera en vigueur le 25 mai 2018. Si les entreprises ne sont pas en mesure de répondre aux nouvelles exigences, elles s’exposent à des sanctions pouvant aller jusqu'à 20 millions d'euros ou 4 % du chiffre d’affaires mondial. À la lumière de ces éléments, il est surprenant que 75 % des entreprises interrogées ne soient toujours pas préparées. De plus, 45 % ne savent pas comment satisfaire à des exigences telles que le droit d'effacement, qui stipule que les données personnelles doivent être complètement supprimées sur simple demande. 


Le problème : des informations dispersées

Il est facile de voir où se situe le problème : les environnements informatiques de nombreuses entreprises sont organisés en silos d'informations décentralisés. Les informations personnelles sont alors stockées dans diverses archives et autres systèmes existants, dans des bases de données ou même dans des boîtes mails. Selon 77 % des 1 826 DSI sondés, cela pose plusieurs problèmes.

 

« Beaucoup d'entreprises doivent d'abord répondre à une question cruciale : savent-elles où sont stockées les données personnelles ? » Si vous ne pouvez répondre à cette question, vous ne pouvez pas prendre les mesures nécessaires pour satisfaire aux exigences réglementaires du RGPD», souligne Manfred Zerwas, associé du groupe SER. 

 

Assurer sa conformité au RGPD 

Pour les entreprises, la solution consiste à rassembler des données et des documents dispersés et à les rendre accessibles dans un système ECM centralisé. Avec un tel système, les entreprises seront en mesure de trouver, de transmettre et de supprimer complètement et de manière traçable les données personnelles à tout moment.

 

« Chaque entreprise peut répondre aux nouvelles exigences de protection des données avec les bons outils : un système ECM certifié tel que Doxis4 constitue une base solide pour se conformer au RGPD», commente Manfred Zerwas. 

 

Pour plus d'informations sur la manière dont les entreprises peuvent répondre aux exigences du RGPD avec un système ECM rendez-vous ici 

 

* Étude menée dans les pays germanophones de janvier 2017 à décembre 2017.

1 826 DSI de sociétés générant plus de 100 millions d'euros de chiffre d’affaires ont été sondés.

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :