IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Denis Germain, Toshiba Mobile Communications

publié le jeudi 28/02/2008

Denis Germain, Toshiba Mobile Communications

Le directeur général de cette division de Toshiba détaille la façon dont sa structure commercialise, en parallèle de la division PC du constructeur, de nouvelles offres de mobilité communicantes, sur réseaux 3G/3G+ notamment. Pour le moment... Denis Germain explique également pourquoi les Telcos représentent une « menace » potentielle pour les revendeurs IT traditionnels, si ces derniers n’investissent pas davantage dans la commercialisation de solutions communicantes plus "intelligentes".

Quelles sont les priorités de Toshiba Mobile Communications en 2008 ?

Cette division de Toshiba dédiée aux terminaux mobiles communicants, les smartphones et PDA Portégé, se focalisera davantage en 2008 sur la vraie convergence entre les smartphones et les PC portables communicants, marché de la mobilité où Toshiba a une vraie légitimité. Dès cette année, la division Mobile Communications poussera l’offre 3G de Toshiba sur ses smartphones et portables chez les opérateurs télécoms. Nous travaillerons également avec des partenaires spécialisés dans la messagerie hébergée, ainsi que des chaînistes, afin de séduire les entreprises avec notre offre d’email mobile.

Est-ce que cela signifie une fusion prochaine chez Toshiba entre votre division dédié au smartphone et celle dédiée au PC portable ?

Pas dans l’immédiat à ma connaissance, même si les synergies entre nos deux divisions ont augmenté, à la demande de nos revendeurs et clients d'ailleurs. En effet, leurs besoins sont d’ores et déjà orientés vers l’acquisition de terminaux mobile et communicants, produits commercialisés par nos deux divisions respectives.

A défaut, comment vos offres respectives sont-elles commercialisées par un même revendeur, spécialisée en téléphonie par exemple ?

En ce qui concerne nos smartphones, ce n’est pas trop un problème. En revanche, Toshiba doit beaucoup évangéliser pour expliquer à des boutiques spécialisées dans la téléphonie, qu’il est également possible de la connectivité sur PC. Car dès cette année, une majorité de PC portables, mais surtout d’ultra portables, seront équipés en série de cartes SIM. Cette innovation transcendera les rivalités entre les divisions chez les constructeurs IT.

Encouragez-vous les grossistes de Toshiba à promouvoir vos nouvelles offres de mobilité communicantes ?

Toshiba a conscience que ses grossistes actuels sont de très bons logisticiens. Nous ne remettrons pas leur statut en cause, mais nous souhaitons qu’ils aient dès cette année une démarche encore plus pro active dans la commercialisation de nos nouvelles offres de communication « intelligentes ».

Toshiba envisage-t-il de commercialiser ses terminaux communicants via les opérateurs, à l’instar de l’eeePC d’Asus ?

Cette expérience a créé un précédent sur le marché. Le problème affectera tous les constructeurs IT si elle devient un succès. Beaucoup réfléchissent déjà à la manière de commercialiser des PC portables communicants grâce aux abonnements au haut débit 3G/3G+ ou ADSL proposés par les opérateurs télécoms. Tout dépendra du niveau de subvention accordé par les constructeurs, et son adéquation avec le plan tarifaire de transferts des données facturés par les telcos. Pour les revendeurs IT, le danger est que les opérateurs télécoms s’emparent de ce nouveau modèle de distribution avant…, les réseaux de distribution IT traditionnels.

Moyenne: 4 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :