IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Dell pousse Pivotal à entrer en bourse

publié le lundi 26/03/2018

Pivotal Software, une filiale déficitaire de Dell Technologies qui commerciale des logiciels pour élaborer des plateformes applicatives dans le Cloud (Paas), entrera en bourse en 2018. Sa maison-mère poursuit sa politique de désendettement… tout en préparant son IPO inversée avec Vmware ?

 

Dell Technologies annonce le 23 mars vouloir se séparer partiellement de sa filiale Pivotal Software, afin de poursuivre sa politique de désendettement. En l’introduisant en bourse (Initial Public Offering) dès 2018, avec l’accord de General Electric et de Microsoft, qui sont aussi actionnaires de Pivotal depuis 2013 et 2016 respectivement, Dell Technologies espère lever des fonds. Rappelons que Microsoft s'intéresse d'autant plus au dossier Pivotal qu'il n'est pas seulement actionnaire de cet éditeur. Microsoft a également accordé quelques 2 milliards de dollars à Michael Dell pour faciliter la privatisation de son groupe.

 

Dell peut-il lever beaucoup d’argent avec Pivotal ?

Certes, sa filiale californienne présente un potentiel important sur le marché prometteur du Paas et du Big Data, mais elle est toujours déficitaire. Pivotal Software vient d’annoncer une perte nette de 163.5 M$ pour son exercice fiscal 2017, clos fin février 2018, contre un déficit de 233 M$ un an plus tôt.

En revanche, son chiffre d’affaires a fortement progressé l’année dernière pour s’établir à 509 M$, contre 416 M$ en 2016. En outre, Pivotal génère un chiffre d’affaires récurrent élevé. Il annonce que ses revenus issus des abonnements s’élevaient à 259 M$ en 2017, en progression de 73%.

 

Dell poursuivra-t-il la cession d’autres filiales ?

Si sa priorité est toujours son désendettement, Dell Technologies pourrait poursuivre dès 2018 la cession de certaines de ses autres filiales (Boomi, RSA, SecureWorks, Virtustream et Vmware). Rappelons que le groupe Dell a déjà vendu plusieurs de ses filiales ou entités ces deux dernières années, dont l’éditeur Mozy à Carbonite en février 2018. Dell Technologies avait également cédé en 2016 à OpenText ses activités de gestion de documents numériques pour 1,62 milliard de dollars, ainsi que ses services informatiques, dont la SSII Perot Systems, à NTT Data pour 2.7 milliards d'euros.

 

Dell Technologies est toujours très endetté. Le groupe paierait quelques 2 Md$ d’intérêts annuels sur sa dette… En outre, après la publication fin 2017 de ses résultats du troisième trimestre, on constate que les dépenses opérationnelles de Dell ont bondi de 10 Md$ en 2016 à 17.3 Md$ en 2017. Ses pertes d’exploitation ont aussi augmenté de 90% pour s’établir à 3,01 Md$, contre 1.6 Md$ un an plus tôt. Quant à sa perte nette, elle est passée à 3.3 Md$.

 

Michael Dell envisage-t-il toujours un rachat de Dell par Vmware ?

La vente partielle de Pivotal Software est-elle une étape nécessaire à l'organisation d'une éventuelle IPO inversée avec Vmware, hypothèse que Michael Dell a évoqué en février 2018 ? Pivotal Software est un actif récent dans son groupe. Cet éditeur californien a été créée en 2012 par EMC et sa filiale Vmware, deux sociétés rachetées ensuite par le groupe Dell en 2016. Aujourd’hui, Dell, EMC et Michael Dell détiennent environ 80% de Pivotal.

 

Les actionnaires n’ont pas précisé qu’elle sera la part du capital qui sera introduite en bourse, et qui cédera toute ou partie de ses parts. Dell Technologies dévoilera en avril les détail de l’IPO de Pivotal Software.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :