IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Décisionnel, le nouveau violon d’Ingres

publié le lundi 11/07/2011

Pour accélérer la commercialisation de VectorWise, son logiciel décisionnel en open source, l’éditeur de bases de données relationnel Ingres recrute des Var. Serge Goldstein, son directeur des ventes partenaires, estime que son nouveau produit intéressera les Var et les intégrateurs car il démocratise l’accès à la BI pour les PME sur les projets inférieurs à 10 To.

 

 

CBP (Channelbp.com) : La part du canal indirect a-t-elle augmenté dans les ventes d’Ingres en 2011 ?

Serge Goldstein, directeur des ventes partenaires de l'éditeur Ingres : Ingres réalise désormais environ 20% de son chiffre d’affaires en indirect, principalement sur les bases de données relationnelles, contre 0% il y a cinq ans, date à laquelle nous sommes devenus indépendants de l’éditeur CA.

 

Prévoyez-vous d’augmenter votre chiffre d’affaires indirect grâce au recrutement de nouveaux partenaires ?

Ingres recrutera des partenaires possédant des connaissances dans la business intelligence (BI) à l’occasion de la sortie cet été de VectorWise, notre logiciel décisionnel en open source. Ingres travaille avec 4 à 5 partenaires actifs actuellement, mais nous désirons en recruter une vingtaine supplémentaire en région cette année.

 

Quelles typologies de Var recrutez-vous cette année ?

Ingres recherche surtout des intégrateurs et des spécialistes du décisionnel.

 

Comment réaliserez-vous le transfert des compétences nécessaires au déploiement de votre logiciel décisionnel chez vos partenaires ?

Ingres sortira une certification en fin d’année.

 

Quel est le principal bénéfice de VectorWise pour vos partenaires ?

Ils vont réaliser très rapidement, comme leurs clients, que l’économie réalisée sur l’infrastructure et le temps de déploiement de VectorWise peut être investit avec profit dans la gestion du projet et son administration. En outre, Ingres accorde à ses partenaires formés sur son offre de 20 à 30 % de marges en moyenne.

 

Compte tenu de votre chiffre d’affaires indirect assez faible, vos Var ne sont-ils en droit de se demander si Ingres ne les concurrencera pas en direct ?

Je leur certifie que nous ne serons pas leurs concurrents chez les clients. Ingres n’en n’a ni la ressource, ni la volonté. En revanche, nous pouvons travailler en cotraitance ou en sous-traitance avec les partenaires qui le souhaitent. Par ailleurs, je les invite à nous déclarer leurs affaires pour les protéger des opportunistes qui arrivent en fin de projet en cassant les prix.

 

Y-a-t-il encore de la place pour une nouvelle offre de BI sur un marché très concurrentiel

VectorWise est une alternative plus crédible et abordable que des solutions plus complexes, comme celle de TeraData, qui adressent de grosses volumétries. Ingres cible les projets décisionnels entre 500 Go et 10 To, c’est-à-dire ceux des PME et des départements de grands comptes qui souhaitent s’équiper d’outils statistiques et analytiques pour un budget accessible, avec un retour sur investissement rapide. Notre produit est différenciant car il est léger et exploitable rapidement.

 

Y-a-t-il une vraie demande pour monter des projets décisionnels dans les PME ?

Beaucoup de petits Var reçoivent régulièrement des demandes pour monter des projets de BI, mais ils ne savent pas toujours y répondre à des coûts non prohibitifs pour les PME.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :