IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

C'Pro et Quadria changeront de noms… et d'organisation

publié le jeudi 28/03/2019

C'Pro dévoilera en 2020 une réorganisation de grande ampleur. Son chiffre d'affaires approchant des 400 M€ en 2019, suite à ses nombreuses acquisitions, C'Pro prépare une organisation combinant mieux ses métiers de bureauticien et d’intégrateur IT. Une évolution d’autant plus indispensable que C’Pro annoncera dès avril plusieurs nouvelles acquisitions, dont une assez importante.

 

Magazine CBP (www.channelbp.com) : Pourquoi C'Pro accélère-t-il sa politique d'acquisition de parcs de copieurs depuis 2018 ?

Gilles Perrot, directeur général de C'Pro, et ex-président de Quadria, un important intégrateur IT racheté en 2018 par ce bureauticien : En 2018, la décroissance du marché de l'impression était assez faible en volume (4%), mais plus importante en valeur (-10%). Donc l'acquisition de parcs de copieurs et d'imprimantes est logique pour nous aider à compenser cette absence de croissance. Nous profitons aussi du départ des Papy Boomers, phénomène générationnel qui incite des dirigeants à vouloir céder leurs entreprises en profitant de valorisations élevées actuellement.

 

Alors pourquoi C'Pro continue-t-il à acheter également des revendeurs IT ?

Pour des raisons capitalistiques assez similaires et afin d’accélérer la diversification de C’Pro dans l'informatique, les réseaux et la sécurité.

 

A l'instar du bureauticien Koden, votre grand concurrent, C'Pro poursuivra-t-il ses acquisitions à marche forcée en 2019 ?

Oui. Nous en annoncerons six entre le 1er avril et juillet 2019. Le groupe dévoilera d'ailleurs, dès fin avril, une acquisition importante dans l'IT. 

 

Cette acquisition dans l’IT sera-t-elle suffisamment importante pour rééquilibrer le mix produit Impression vs Informatique dans le chiffre d'affaires de C'Pro ?

Non, elle ne rebattra pas les cartes dans la ventilation de notre chiffre d'affaires total, lequel dépasse les 330 M€ désormais, hors acquisitions consolidées. La part du pôle Impression y demeure largement dominante si on la compare avec nos activités IT (135 M€) et Télécoms (20 M€), lesquelles sont portées pour l'instant par C'Pro Informatique et Quadria.

 

En investissant ainsi davantage dans l'IT, C'Pro n'abaisse-t-il pas le niveau de rentabilité élevé que lui procure ses importants revenus récurrents dans l'impression ?

En partie seulement. Car en investissant dans l'informatique, C'Pro se dote d'un portefeuille produit plus développé et plus équilibré. En outre, nous nous dotons également de nouvelles activités porteuses de croissance. D'ailleurs, il n'est pas exclu que C'Pro se diversifie aussi dans le logiciel dès cette année.

 

C'Pro conservera-t-il la marque Quadria maintenant que la fusion est consolidée ?

Non. Au 1er avril 2020, date de démarrage de notre nouvelle année fiscale, C'Pro annoncera le changement de nom du groupe et sa réorganisation. Nous dévoilerons alors une organisation commerciale plus lisible, ainsi que nos projets en matière de déploiement de nos équipes, tant au plan national que régional.

 

Sur quel type d’organisation C’Pro planche-t-il dès 2019 ?

Je ne peux rien vous dévoiler pour l'instant. Il pourrait s'agir d'une nouvelle organisation structurée davantage par typologies de clients par exemple. On pourrait aussi imaginer créer une société se focalisant davantage sur les grands comptes, et d'autres plus orientées sur les PME. Nous réfléchissons beaucoup en interne sur la meilleure façon de combiner les différentes cultures issues de nos multiples acquisitions.

 

C'Pro consolidera-t-il les investissements passés du groupe Quadria dans le Cloud ?

Le Cloud est une composante de notre offre IT, au même titre que nos services managés sur site par exemple. Cette activité approche de la dizaine de M€ de chiffre d'affaires cette année. Quadria ne réinvestira pas massivement dans ses infrastructures Cloud, lesquelles ont déjà été renouvelées en 2016, car elles sont maintenant suffisamment modulaires pour évoluer sans rupture technologique majeure.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Moyenne: 4.6 (5 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :