IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Covid-19 : le secteur IT et ses organisations professionnelles se préparent au confinement

publié le lundi 16/03/2020

Les entreprises du secteur IT et leurs organisations professionnelles se mobilisent pour aider leurs salariés et adhérents à se conformer aux nouvelles directives du Gouvernement afin de lutter contre le Covid-19. Le président Emmanuel Macron a annoncé ce 16 mars 2020 au soir un confinement, total ou partiel, mais massif de la population française dès le 17 mars 2020 midi.

 

Les entreprises se vident progressivement et les commerces ferment depuis l’annonce le samedi 12 mars 2020 des premières mesures économiques et sanitaires par le président Emmanuel Macron. Il faut dire que la période s’annonce comme très difficile pour les entreprises et leurs collaborateurs, voire plus difficile que lors de la crise économique mondiale de 2008…

 

15 jours de confinement ?

Les dirigeants de revendeurs et fournisseurs IT interrogés ce lundi 16 mars nous ont indiqué se préparer à l’annonce ce soir par le président de nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19. Plusieurs sources ont évoqué une longue période de confinement à domicile de la population. Le président Emmanuel Macron a annoncé ce 16 mars 2020 au soir un confinement, total ou partiel, mais massif de la population française dès ce 17 mars 2020 midi. Il s'est engagé à prendre des mesures économiques importantes pour qu'un tel confinement ne cause pas trop de dégats dans l’économie française et internationale. Le Gouvernement s'est également dit prêt à soutenir les personnes et les sociétés les plus vulnérables.

 

Les salariés inviter à télétravailler dès que possible, voire à passer au chomage partiel

Pour limiter la « casse », un nombre grandissant d’entreprises ont invité dès ce lundi leurs salariés à télétravailler dès que possible, et à utiliser massivement les outils numériques disponibles, voire à se mettre en chomage partiel. Certaines sociétés mettront aussi certains d’entre eux en chomage partiel, et notamment les salariés ne pouvant pas télétravailler. Je rappelle que le Gouvernement s'est engagé, afin de lutter plus efficacement contre le Covid-19, à compléter financièrement les montants versés pour que les salariés ne soient pas lésés.

En réponse à la crise actuelle, la Fédération Eben confirme que le « Gouvernement a simplifié la procédure de chômage partiel. La réponse est réalisée sous 48 heures (au lieu de 15 jours) et l’indemnité horaire est relevée à 8,04 € (contre 7,74 € auparavant pour une entreprise de 250 salariés au plus et 7,23 €/h pour une entreprise de plus de 250 salariés). Les salariés en chômage partiel perçoivent une indemnité versée par l’employeur égale à 70 % de leur salaire brut ».

 

Fournisseurs et revendeurs annoncent la mise en place d’un plan de continuité de leurs services

Et pour rassurer leurs collaborateurs, partenaires et clients, un grand nombre de fournisseurs - Also, EBP, Kaspersky, etc. par exemple – nous ont déclaré les avoir contactés dès ce lundi 16 mars pour les informer de la mise en place d’un plan de continuité de leurs services.

 

Quant aux organisations professionnelles du secteur IT telles que la Fédération Eben, le Syntec Numérique, Tech In France, etc., elles ont adressé ce 16 mars des alertes en matière sanitaire, d’organisation du travail ou de bonnes pratiques. Elles précisent les mesures à prendre, le cadre légal et les nouvelles dispositions en vigueur décidées par le Gouvernement pour accompagner les employeurs.

 

« La filière du numérique est mobilisée aux côtés des autorités pour apporter des solutions toujours plus adaptées afin de permettre à toutes les entreprises de faire face à la crise du Covid-19. Le numérique permet à nos organisations d’être résilientes face à une crise grave. Garantir le maintien de l’activité économique des acteurs du numérique est donc aussi un enjeu. Nous saluons les réponses déjà apportées par le Président de la République et le Gouvernement et comptons nous investir dans le futur plan de relance coordonné. », indique Godefroy de Bentzmann, président de Syntec Numérique.

 

Une situation plus difficile que lors de la crise économique mondiale de 2008 ?

Et malgré toutes ces mesures et celles à venir, nombre de nos interlocuteurs s’attendent à ce que la période s’annonce comme très difficile pour les entreprises et leurs collaborateurs. Voire plus difficile que lors de la crise économique mondiale de 2008 :

 

« C’est bien le rôle d’une organisation professionnelle que de prêter main forte à ses adhérents dans des périodes comme celle que nous traversons, et d’encourager des actions de solidarité envers les entreprises les plus exposées. Déjà, lors de la crise de 2008 nous avions dû concentrer les activités de l’association sur cette mission, mais aujourd’hui les incertitudes sont encore plus grandes, et plus que jamais nous devons faire face tous ensemble, au sein de TECH IN France et avec nos partenaires », explique Pierre-Marie Lehucher, président de Tech In France.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :