1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Computacenter dépense au moins 70 M$ pour FusionStorm

publié le lundi 01/10/2018

Seconde acquisition en un mois pour Computacenter. Aux Etats-Unis cette fois. L’intégrateur IT britannique déboursera au moins 70 M$ en cash pour FusionStorm, une société de conseil spécialisée dans les infrastructures IT hyper convergées, pilotées par logiciel (SD) et le Cloud.

 

Rien ne laissait supposer que Computacenter prévoyait de réaliser une seconde acquisition quelques semaines plus tard. Cette fois, l’intégrateur IT britannique déboursera au moins 70 M$ en cash pour FusionStorm, une société de conseil et d’intégration californienne spécialisée dans les infrastructures IT hyper convergées, pilotées par logiciel (SD) et le Cloud. S’y ajouteront jusqu’à 20 M$ dans 15 mois, somme calculée en fonction de l’atteinte des objectifs fixés par la nouvelle direction. Plusieurs revendeurs IT, dont un autre prestataire européen, étaient sur les rangs pour acquérir FusionStorm.

 

Une entreprise faiblement rentable

FusionStorm était une entreprise faiblement rentable l’année dernière. Ce prestataire IT américain annonçait fin 2017 un chiffre d’affaires de 595.5 M$ pour un résultat avant impôts de 3.9 M$, incluant une dette de 5.2 M$. Computacenter injectera 45 M$, également en cash, pour refinancer les installations de FusionStorm.

Les 450 salariés de FusionStorm vont presque doubler la présence de Computacenter aux Etats-Unis, pays où il compte une filiale employant déjà quelques 650 collaborateurs. Le groupe pourra ainsi mieux servir ses grands clients locaux et à l’international.

 

Seconde acquisition en un mois pour Computacenter

En septembre, Computacenter annonçait déjà le rachat de la branche hollandaise de Misco (134 M€ de CA), une filiale de Systemax, une célèbre enseigne IT américaine de vente à distance, qu’avait racheté Hilco Capital. Petite anecdote. The Rigby Group, la holding propriétaire de l’intégrateur IT britannique SCC, le principal concurrent de Computacenter en Europe, a finalisé en mai 2014 la vente de sa filiale hollandaise à Systemax, lequel avait déjà racheté les revendeurs IT Misco et Wstore en Europe. En juillet 2018, Bechtle, le numéro 1 du e-commerce européen, va acquérir en juillet Inmac Wstore, revendeur IT français qui change à nouveau de propriétaire 10 ans après son rachat par Systemax, lequel se retire ainsi du marché informatique.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :