IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Communication unifiée : Cisco riposte au rachat de Shoretel par Mitel

publié le mardi 24/10/2017

Eh non, Cisco n’était pas encore le leader mondial de la communication unifiée. Cet important équipementier réseaux va donc racheter un nouvel éditeur, Broadsoft, afin de se renforcer dans ce domaine. Des conflits channel en perspective ?

 

Cisco signe ici sa 7e acquisition de l’année, dont beaucoup sont des éditeurs ! Le leader mondial des réseaux IT physiques poursuit sa conversion à marche forcée vers les logiciels d’administration unifiée des réseaux, le fameux Software Defined Networking. Et tout spécialement dans l’univers des logiciels de communication unifiée (voix, audio et vidéo), domaine stratégique avec le Cloud, où il n’hésite pas à casser sa tirelire pour ne pas se laisser distancer par de nouveaux concurrents, dont les Gafa, dont Microsoft.

 

Cisco riposte au rachat de Shoretel et de Polycom par Mitel

Voir par d’autres équipementiers réseaux. En effet, l’acquisition de Broadsoft survient après que le Canadien Mitel, l’un des concurrents sérieux de Cisco spécialisé dans la téléphonie sur IP et unifiée, ait finalisé durant l’été 2017 le rachat pour 530 M$ de l’équipementier Shoretel. Son objectif : constituer un nouveau géant des communications unifiées et collaboratives en mode Cloud (Ucaas). En 2016, Mitel avait déjà racheté son rival américain Polycom pour 1.96 Md$ en cash et en actions.

 

Cisco annonce donc fin octobre qu’il déboursera 1.9 Md$ par échange d’actions (55 $) pour acquérir en 2018 Broadsoft, un éditeur américain de logiciels réseaux pour les PME qui se considère comme le leader du Cloud PBX et de la communication unifiée. Un mois plus tôt, Cisco investissait 3.7 Md$ dans le rachat d’AppDynamics, un fournisseur de logiciels de contrôle des activités et applications dans le Cloud.

 

Le marché des communications unifiées et collaboratives devrait atteindre 35 Md$ en 2019

Où s’arrêtera-t-il ? Pas en si bon chemin. Cisco pourrait annoncer d’autres acquisitions afin de régner de manière hégémonique sur la communication collaborative et unifiée dans le Cloud, un marché prometteur et lucratif. Le cabinet IDC prédit que le marché mondial des communications unifiées et collaboratives devrait atteindre 35 milliards de dollars en 2019. En 2016, Broadsoft publiait aussi une étude estimant que « le marché mondial du collaboratif dans le cloud grandirait 6 fois plus d'ici 2020 et qu’un tiers des PME déploieront des solutions 100% mobiles ».

 

Broadsoft annonce davantage d’abonnés que Cisco

La même année, Broadsoft déclarait avoir dépassé les 15 millions de lignes de communications unifiées dans le cloud au niveau mondial. Il serait passé à 19 millions d’abonnés en 2017. Une situation qui a dû énerver Cisco. D’autant que ce fournisseur américain de produits télécoms, dont des solutions de Communications Unifiées as a Service (Ucaas) notamment, expliquait alors que ce chiffre était alors trois fois supérieur à celui de… Cisco. Broadsoft déclarait aussi avoir également renforcé sa base installée de PABX dans le Cloud (Ucaas). En 2016, il détenait 41 % de ce marché au plan mondial selon le cabinet d'analyse Frost & Sullivan.

 

La guerre du channel ne fait que commencer

BroadCloud revendique 450 revendeurs dans le monde, dont l’intégrateur Nextiraone, lesquels devraient intégrer dès 2018 l’important réseau de distribution de Cisco. C’est assez peu par rapport aux milliers de partenaires qu’annonce le leader mondial des produits réseaux. Toutefois, certains de ces 450 revendeurs très pointus vendent également du Cisco… Et pour cause, c’est un marché très convoité par ce fournisseur. Cisco a d’ailleurs mis en place de nombreuses incitations commerciales et marketing pour motiver ses revendeurs à prendre des parts de marché à ses concurrents. Soulignons au passage que le nouvel ensemble Mitel-Shoretel revendique lui quelques 3200 revendeurs dans le monde. La concurrence s’annonce donc féroce sur le secteur de la communication collaborative et unifiée.

 

Ces acquisitions inquiètent les revendeurs IT

Les deux acquisitions successives de Cisco et de ses concurrents inquiètent les revendeurs IT de ces constructeurs de produits réseaux. Et tout spécialement les fournisseurs de services IT hébergés. Ils redoutent l’arrivée d’un Cisco renforcé dans les services de communication collaborative hébergés, un marché prometteur on l’a vu.

Rappelons qu’en 2016, Broadsoft a lancé en France BroadCloud, sa plateforme de service hébergé et managé qui sert à motoriser des offres de communication unifiée et de PABX dans le Cloud. Cette solution intègre la téléphonie, la vidéo, le numéro unique, la gestion de la présence, les conférences audio et vidéo, et le partage d'écran.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :