1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Cheops Technology se dote d’un nouveau siège à la hauteur de ses ambitions

publié le mardi 09/10/2018

L’intégrateur Cheops Technology a inauguré début octobre près de Bordeaux son nouveau siège social, lequel est probablement l’un des bâtiments les plus « cools » et innovants du secteur IT. Montant de l’investissement, près de 10 M€.

 

Magazine CBP (www.channelbp.com) : pourquoi Cheops Technology a-t-il construit ce nouveau siège à Canejean (33), près de Bordeaux ?

Nicolas Leroy Fleuriot, PDG de Cheops Technology, un intégrateur IT et Cloud bordelais : Suite au succès de Cheops Technology, dont la progression est très rapide depuis plusieurs années, nos collaborateurs étaient trop à l’étroit dans l’ancien siège construit en 2009. Construit sur une surface de quelques 5300 m², notre nouveau siège peut accueillir désormais 250 de nos 450 salariés dans de très bonnes conditions.

 

Pourquoi avoir installé une fusée lunaire Tintin de 7 mètres de haut, un toboggan géant et une F1 Ferrari dans le hall d’entrée du siège ? Avez-vous réalisé un rêve de gosse ?

Effectivement, je suis très fier de notre fusée d’inspiration Tintin de 7 mètres de haut et du toboggan géant qui permet à nos collaborateurs de rentrer chez eux le soir avec le sourire aux lèvres. Mais aussi de la F1 Ferrari, qui reflète effectivement ma passion pour le sport automobile. L’immeuble s’inspire largement de ce qui se fait de mieux dans les start-ups de la Silicon Valley aux Etats-Unis. Le bien-être de nos collaborateurs s’améliore encore puisqu’ils ont désormais accès à une salle de sieste, à une salle de sport disposant de coaches sportifs, à une alimentation plus saine avec des corbeilles de fruits frais, etc. Et grâce au concept Pet@Work, comme moi, nos collaborateurs peuvent amener leur animal de compagnie au bureau... Après tout, on amène bien du travail à la maison...

 

Vos collaborateurs apprécient-ils ce nouveau siège au look futuriste et ludique ?

Je pense que oui. Grâce à ce nouveau siège, ils peuvent s’amuser en travaillant et travailler en s’amusant. Un concept qui semble faire écho dans la population locale car Cheops Technology a déjà reçu sept candidatures spontanées suite à l’inauguration de son nouveau siège.

 

Pourquoi Cheops Technology n’a-t-il pas délocalisé son nouveau siège à Paris compte-tenu de vos ambitions nationales?

La ville de Bordeaux est devenue une place économique très intéressante où la qualité de vie est bonne. La preuve, un nombre croissant de Parisiens viennent s’y installer depuis que Bordeaux n’est plus qu’à 2 heures de Paris en TGV. Cheops Technology préfère maintenir son implantation dans la région car, vous l’avez vu, je prends très au sérieux la qualité de travail de nos collaborateurs, que nous appelons désormais coéquipiers.

 

Investir près de 10 M€ dans ce nouveau siège, n’est-ce pas trop au regard des sommes que Cheops Technology prévoit de mobiliser pour sa croissance ?

Non, cet investissement est tout à fait raisonnable. Nous nous préparons ainsi à la guerre des talents qui fait rage dans l’IT, d’autant que Cheops Technology est devenue une société très attirante suite au succès de ses offres Cloud et de son dynamisme. Je rappelle qu’en huit ans, Cheops Technology est passé de 55 à 104 M€. Cet investissement est donc cohérent avec la progression de notre chiffre d’affaires et de nos ambitions.

 

Surtout si Cheops Technology poursuit sa politique de croissance externe ?

Effectivement, Cheops Technology pourrait accueillir dès cette année de nouveaux collaborateurs, grâce à notre croissance organique forte mais aussi grâce à de nouvelles acquisitions.

 

Votre nouveau siège de 5300 m² héberge-t-il également le data center de Cheops Technology ?

Il inclut l’ancien siège de Cheops Technology ainsi que son data center, auquel nous avons ajouté une 4e salle de 250 m².

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :