IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Centerbridge Parners rachète les logiciels marketing et commerce d’IBM

publié le lundi 08/04/2019

IBM poursuit la cession de ses actifs logiciels propriétaires. Après avoir cédé sept applications à HCL en décembre 2018, IBM vends onze logiciels marketing et commerce au fonds d'investissement privé Centerbridge Parners. Dont son portfolio de logiciels Marketing pour Watson…

 

Et non. Ceux qui croyaient que certaines divisions services – GBS ou GTS par exemple - ou matériel seraient dans la liste des activités qu’IBM vendrait cette année en sont pour leurs frais. Pour l’instant.

 

Centerbridge Parners a créé une entité indépendante

Après avoir cédé sept applications (Notes, WebSphere Commerce, Unica, etc.) pour 1.8 Md$ à la société de service indienne HCL en décembre 2018, IBM a vendu en mars 11 logiciels Marketing et Commerce à Centerbridge Parners. Ce fonds d'investissement privé new-yorkais va créer une entité indépendante pour gérer les actifs de cette acquisition. Elle sera présidée par Mark Simpson, l’actuel vice-président d’IBM pour son offre Marketing Platform and Commerce. Big Blue conserverait tout ou partie des contrats mais sans porter les coûts de structure.

 

Le désengagement d’IBM survient alors que le marché a changé rapidement. Un nombre croissant d’éditeurs de logiciels se positionnent désormais sur le digital marketing, dont Adobe, Salesforce, etc. En outre, de plus en plus de solutions d’automatisation marketing se vendent séparément, ce qui ne fait pas les affaires d’un IBM qui privilégie une approche globale (propriétaire). Pas davantage que la complexification des nouveaux moteurs e-commerce qui complique leur intégration dans des infrastructures transactionnelles propriétaires.

 

Un désengagement partiel de l’IA

Remarquons que cette cession de solutions marketing  et e-commerce inclue son portfolio de logiciels Marketing pour Watson, la plateforme d’intelligence artificielle dont IBM ne cesse de chanter les louanges.

Toutefois, cette cession ne signale pas un désengagement total de l’IA de la part d’IBM, comme l’a confirmé Inhi Cho Suh, directeur général d'IBM : "IBM prévoit de travailler avec Centerbridge sur le cloud et l'intelligence artificielle pour aider nos clients à continuer à se transformer dans cette nouvelle ère technologique, et nous espérons trouver des moyens supplémentaires pour continuer à collaborer pour le long terme".

D’ailleurs, IBM inaugurait le 8 avril 2019 à Saclay, près de Paris, la construction de son futur centre de co-innovation en IA. Son projet IBM Business Automation Intelligence with Watson, annoncé en février, sera piloté depuis la France.

 

Longtemps présenté par IBM comme le Parangon de l'Intelligence Artificielle (IA), Watson n'est pas encore l'important relais de croissance espéré par Big Blue. Et notamment pas dans le secteur médical. Contrairement à ce que sa PDG, Ginny Rometti, promettait dès 2015 (« Health Care Will Be Our Moon Shot »), puis en 2016, et en 2017. Loin s'en faut. Mi-2018, plusieurs centaines d’IBM-ers sur les quelques 7000 employés travaillant sur l'activité IA de Watson auraient déjà été remerciés aux Etats-Unis.

 

IBM peut se permettre d’être sélectif sur ces futures cessions d’activités

Même si Big Blue est très endetté suite au rachat fin 2018 de Red Hat, éditeur open source pour lequel il a déboursé 34 Md$, et qu’il veut accélérer la transformation de ses activités IT historiques, au profit du Cloud, de l'intelligence artificielle (IA) et du Blockchain notamment, il peut se permettre d’espacer ces futures cessions d’activités et d’être sélectif. Ne serait-ce que pour ne pas affoler Wall Street, surtout suite au désengagement financier de Warren Buffett. Le PDG de la puissante société d’investissements Berkshire Hathaway avait déclaré en mai 2018 ne plus détenir aucune action chez IBM.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :