IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Cegid quitte la France pour profiter du climat fiscal avantageux des Pays-Bas

publié le mercredi 31/05/2017

Basé à Lyon depuis sa création en 1983 par Jean-Michel Aulas, le siège social de l’éditeur Cegid quittera la France pour les Pays-Bas d’ici fin 2017.

 

Encore une entreprise française qui part chez nos voisins battaves. Un an après son rachat en 2016 par le consortium ICMI composé des fonds Silver Lake Partners et d’Altaone, cet éditeur lyonnais de progiciels RH va déménager son siège social aux Pays-Bas d’ici fin 2017. Les nouveaux actionnaires anglo-américains de Cegid préfèrent ce pays européen qui, à l’instar du Luxembourg ou le Royaume-Uni notamment, exerce une pression fiscale moins forte et juridique sur les entreprises.

 

Cegid emploie 2 250 personnes à Lyon et dans plus de 15 filiales et bureaux répartis dans le monde. Jean-Michel Aulas, l’ex-PDG fondateur de cet éditeur, a assuré à notre confrère Le Progrès « qu’il n'y aura aucune conséquence sur les emplois lyonnais ».

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :