IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

C’PRO se renforce dans le Grand Est avec l'acquisition de Burocom

publié le lundi 21/01/2019

Le bureauticien bisontin Burocom, un spécialiste de l’impression dans la région Bourgogne-Franche-Comté, rejoint en janvier C’Pro. L’intégrateur de Valence se renforce à nouveau dans le Grand Est après l’acquisition fin 2018 des revendeurs Esus et Lorraine Repro.

 

Nouvelle acquisition pour C’Pro, un bureauticien et intégrateur IT qui s’offre une participation majoritaire (60%) dans le bureauticien bisontin Burocom. Roland Girard, dirigeant de Burocom depuis 2010, a annoncé son ralliement lors des Universités du Management de C’Pro qui ont réuni début janvier 2019 les 185 dirigeants du groupe. Il conservera 40% du capital ainsi que la direction générale de Burocom, avec l’objectif de poursuivre son développement sur la région Est.

 

C’Pro renforce ses parcs d’imprimantes Canon, Toshiba et Lexmark

Burocom s’est développé par croissance externe et organique. Le bureauticien franc comtois emploie 42 collaborateurs répartis sur 7 implantations (dont le siège situé à Besançon (25)) pour un chiffre d’affaires de 7,4 M€. Par ailleurs, Burocom est l’un des principaux revendeurs au niveau national du constructeur de copieurs Canon depuis 1988, et plus récemment de Toshiba et Lexmark. Pour mémoire, Esus Bureautique, SV Bureau et Lorraine Repro, trois des précédentes acquisitions de C’Pro en 2018, sont également des partenaires historiques au niveau national de Canon, mais aussi de Kyocera et Ricoh. C’Pro, le plus important revendeur Canon en France et en Europe de l’Ouest, opère aujourd’hui un parc de quelques 70 000 copieurs et multifonctions de plusieurs marques.

 

…et son implantation dans le Grand Est

L’intégration de Burocom permettra à C’Pro de franchir le seuil des 1 400 salariés dans 88 agences réparties sur le territoire national. Et notamment dans le Grand Est. Région où l’intégrateur de Valence se renforce à nouveau après l’acquisition fin 2018 des revendeurs Esus et Lorraine Repro. Pieric Brenier, le PDG de C'Pro, souligne la communauté de valeurs entre C’Pro et Burocom. « Nous ne partageons pas seulement la vision du métier. Nous avons également avec Roland une même conception de l’entreprise, basée sur l’épanouissement de nos collaborateurs. C’Pro est labellisée Great Place To Work, Burocom détient le label Happy At Work, et cela ne doit rien au hasard ».

 

C’Pro va poursuivre ses acquisitions en 2019

Quant à C’Pro, il a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires clos le 31 mars 2018 de près de 170 M€ avec 733 collaborateurs, suite au rapprochement avec Quadria notamment. Si on y ajoute la quinzaine d’autres acquisitions réalisées l’année dernière, le chiffre d’affaires 2018 de C’Pro se rapproche rapidement des 300 M€ ciblés au 31 mars 2019. Et cela n’est pas terminé. En effet, C’Pro vise les 600 M€ à l’horizon de 3 ans. Il dispose depuis 2018 d’un crédit syndiqué de 100 M€ sur cinq ans, extensible à 150 M€, afin de financer ses acquisitions en France. Rappelons que l’intégrateur et bureauticien de Valence en revendique au moins 90 depuis sa création !

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :