1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Broadcom acquiert CA Technologies pour 18,9 Md$

publié le jeudi 12/07/2018

Le géant singapourien des semi-conducteurs de diversifie dans les logiciels. Broadcom déboursera 18,9 milliards de dollars en numéraire pour s’offrir CA Technologies, un éditeur américain de logiciels d’infrastructure IT, marché qu’il ambitionne de consolider.

 

L'administration Trump avait bloqué en mars 2018, pour des raisons de sécurité nationale, l’achat pour 121 milliards de dollars du fabricant de puces Qualcomm par Broadcom. Qu’à cela ne tienne, le fabricant de semi-conducteurs singapourien, récemment redomicilier aux Etats-Unis, se console en s’offrant CA Technologies pour environ 18,9 milliards de dollars en numéraire. Les actionnaires de CA Technologies recevront 44,50 dollars par titre.

 

Une diversification dans les logiciels IT BtoB

En dévoilant avec le rachat de CA sa diversification dans les logiciels IT BtoB, ce titan des puces créé la surprise. D’autant que toutes ses acquisitions passées, dont celle en 2017 de l’équipementier réseau Brocade pour 5.9 Md$, concernaient toutes des spécialistes des matériel réseaux. Les produits Broadcom desservent quatre marchés-cibles : les communications sans fil, le stockage d'entreprise, les infrastructures câblées et l'industrie.

 

Broadcom, un nouveau concurrent de BMC, Compuware, IBM, Micro Focus, etc.

CA Technologies, un éditeur américain qui pèse près de 4 milliards de dollars, dont 2.2 Md$ dans les mainframes et 1.7 Md$ sur le segment des logiciels Entreprise, amène à Broadcom un vrai portfolio de logiciels d’infrastructure IT. Il est l’un des leaders d’un marché très fragmenté que le fabricant de semi-conducteurs ambitionne de consolider. D’autres acquisitions sont-elles à prévoir chez Broadcom ? D’autant qu’à terme, Broadcom estime que les logiciels pourraient représenter environ 28% de ses quelques 24  Md$ de revenus dès fin 2019.

 

« Avec son importante base installée de clients, CA est positionnée de façon unique sur le marché très fragmenté des logiciels d’infrastructures. Nous comptons continuer à renforcer ses franchises dans les mainframes et le segment Entreprise, qui rejoindront notre portfolio de technologies Mission Critical. Nous allons encore les développer pour répondre à la demande croissante de solutions logicielles d'infrastructure », explique Hock Tan, président et PDG de Broadcom.

 

Broadcom devient « Software Defined » compatible

Broadcom a compris que la logique du « Software Defined », qui favorise l’utilisation de logiciels pour piloter les différentes infrastructures IT afin d’améliorer leurs performances et leur automatisation, est devenue une tendance incontournable du secteur Numérique. Y compris dans l’univers du Silicon et de ses processeurs et semi-conducteurs.

 

Au final, les quelques revendeurs qui travaillent CA Technologies devraient conserver une grande latitude car leur marché est totalement étanger à ce fabricant de semi-conducteurs. Le choc culturel entre ses équipes et celles d’un éditeur tel que CA Technologies risque d’être violent…

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :