IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Blue Soft rachète Projetlys pour son expertise Microsoft

publié le jeudi 14/11/2019

L’intégrateur parisien Blue Soft rachète en novembre Projetlys, entreprise de services IT lyonnaise spécialiste des logiciels Microsoft en difficulté financière. Ce n’est pas le premier expert Microsoft à être racheté par un concurrent… en cause les marges dispensées par l’éditeur dans le Cloud ?

 

Cette acquisition, la 10e pour Blue Soft depuis sa création, fait suite à la décision cet été d’Eric Decroix, PDG et cofondateur de Projetlys de céder 50% de son capital à Patrick Dubois, le directeur du support utilisateur de Sanofi, lequel a intégré ensuite l’intégrateur en tant que gérant dès le 1er novembre 2019. La situation financière de ce spécialiste des logiciels et services de Microsoft fondé en 2006 à Lyon était délicate depuis au moins 2016.

 

La situation financière de Projetlys était délicate

Si son chiffre d’affaires a progressé sur la période, ses capitaux propres et son résultat net se sont eux effondrés. Déjà négatif en 2017 (-177.300 euros), le résultat net de Projetlys a chuté de -348% en 2018 pour plonger à -794 300 euros. Pour 2019, Projetlys prévoit un chiffre d’affaires prévisionnel de 9 millions d’euros, contre 6.7 M€ en 2018, avec 80 collaborateurs répartis dans trois agences situées à Lyon, Paris et Aix-en-Provence.

 

Blue Soft acquiert des compétences significatives sur les offres collaboratives et Cloud de Microsoft. En effet, Projetlys est un spécialiste des logiciels et services de Microsoft, tout particulièrement dans le Cloud et le collaboratif. Elue « Partenaire de 2015 pour la France » par Microsoft, la société a inauguré en janvier un centre des usages Microsoft dans ses locaux de Lyon.

 

Projetlys n’est pas le premier expert Microsoft reconnu à être racheté par un concurrent. Ils sont de plus en plus nombreux (Nelite, Scriba, Sertig, etc.) depuis deux ans. La politique commerciale ou les marges dispensées par Microsoft dans le Cloud sont-elles en cause ?

 

L’acquisition de Projetlys améliore la couverture régionale de Blue Soft

L’acquisition de Projetlys présente des complémentarités et une combinaison de savoir-faire pour Blue Soft, qui attend des synergies en matière de couverture régionale, notamment dans le bassin économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les deux groupes disposant d’équipes à Lyon. Blue Soft avait déjà racheté en avril 2018 Asyres, une société lyonnaise de services IT spécialisée dans l'industrie, la chimie, la logistique, les services hôteliers et le trading international. Blue Soft avait également renforcé son maillage territorial de l’autre côté des Alpes grâce au rachat de Team Partners Suisse en 2017, une société d’ingénierie informatique.

 

10e opération de croissance externe de Blue Soft
Le rachat de Projetlys est la 10e opération de croissance externe de Blue Soft depuis sa création il y a onze ans. Il fait notamment suite aux acquisitions en 2018 de Prosmart Solutions, un cabinet de conseil IT, et de Daylight, un expert de la sécurisation des projets et des programmes.

 

Fondé en 2008 à Charenton-Le-Pont (94) et présidé depuis 2009 par Ludovic Hayat, Blue Soft répartit ses expertises dans trois pôles complémentaires : Data, Digital et Risk Management. Suite à ses acquisitions, l’intégrateur IT devrait réaliser 70 millions d’euros de CA en 2019 avec 700 collaborateurs. En 2017, il n’annonçait qu’un chiffre d’affaires de seulement 22 M€ pour un résultat net de 629 K€.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Aucun Vote
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :