IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Autodesk commercialisera ses logiciels par abonnement

publié le mercredi 11/02/2015

L’éditeur Autodesk annonce qu’à partir du 1er février 2016, les nouvelles licences commerciales de la plupart de ses logiciels de bureau autonomes seront proposées uniquement via le mode Desktop Subscription.

 

Autodesk poursuit ainsi sa transition vers des offres par abonnement pour ses logiciels. Cette méthode simplifie le déploiement et la gestion des produits par les clients et facilite l'introduction de nouveaux outils et solutions dans le workflow. En outre, elle réduit les coûts initiaux et permet de payer à l'usage.

 

« La façon de concevoir et de bâtir le monde évolue, et la fourniture de logiciels évolue également », déclare Andrew Anagnost, vice-président Industrie, stratégie et marketing chez Autodesk. « Les entreprises qui adopteront ces changements dirigeront leur secteur vers un futur plus réactif, connecté et riche. Nos clients demandent depuis longtemps que leurs investissements dans les logiciels apportent davantage de souplesse et de valeur. Le passage aux abonnements nous permet de satisfaire ces demandes, mais aussi d’améliorer l’utilisation et de faciliter l’accès à un plus large éventail de solutions. »

 

Ce paiement par abonnement simplifie l’installation, la gestion et la mise à jour, et apporte des modes de paiement plus souples et des droits d’accès plus vastes, couvrant plusieurs appareils. Autodesk veut intégrer ses logiciels plus étroitement avec ses services cloud et réduire ainsi les problèmes de compatibilité des fichiers.

 

Les acquéreurs de licences perpétuelles Autodesk avant le 1er février 2016 pourront continuer à les utiliser, et les abonnés Maintenance Subscription continueront à bénéficier des avantages correspondants tant que leur abonnement restera actif. Autodesk continuera également à proposer le modèle Cloud Services Subscriptions. « Avec cette annonce, nous donnons à nos clients une année complète pour planifier ces changements, et nous poursuivrons nos plans avec cette même transparence », poursuit M. Anagnost. « Nous continuerons à collaborer étroitement avec nos clients et nos partenaires pour faciliter cette évolution, afin de rendre la transition aussi facile que possible. »

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :