IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

ASG Technologies augmente ses ventes indirectes et Saas

publié le mercredi 12/12/2018

En Europe, les ventes indirectes d'ASG Technologies devraient peser près de 50% de son chiffre d’affaires d’ici 2 ans, contre environ 30% en 2018. La part du Saas va également augmenter chez cet éditeur américain de logiciels de gestion des informations et de leur cycle de vie. ASG Technologies pourrait annoncer une nouvelle acquisition prochainement, celle de Mitek ?

 

 

Magazine CBP (www.channelbp.com) : Comment ASG Technologies commercialise-t-il ses logiciels ?

Laurent Mercier, directeur des Partenaires en Europe du sud de l'éditeur ASG Technologies, un éditeur américain de logiciels de gestion des informations et de leur cycle de vie destinés aux entreprises d’au moins 1000 salariés : Le groupe les vend essentiellement en direct dans 40 pays, mais également en indirect dans certains d’entre eux afin d’adresser les grands comptes. En Europe, la part de l’indirect avoisine déjà environ 33% du chiffre d’affaires d’ASG Technologies. Ce pourcentage devrait atteindre les 50% d’ici 2 ans.

 

Pourquoi vouloir développer davantage votre canal de vente indirect en Europe ?

ASG Technologies s’est rendu compte que ses technologies s’inscrivent dans des solutions IT complexes, lesquelles nécessitent un accompagnement plus poussé réalisé par des partenaires, dont nous ne pouvons plus nous passer sur de grands projets. Je précise que certains partenaires sont davantage intéressés par la vente de services que de licences. Raison pour laquelle ASG Technologies travaille essentiellement avec des ESN ou des cabinets de conseil du type Accenture, CapGemini, KPMG, etc.

 

Comment ASG Technologies évite-t-il les conflits canaux ?

ASG Technologies les évite car nous travaillons en bonne intelligence avec la force de vente directe.

 

ASG Technologies va-t-il recruter quelques partenaires supplémentaires en 2019 ?

Oui, et notamment des partenaires avec lesquels nous développerons des offres communes, comme avec Sopra Steria ou Jems Datafactory par exemple.

 

ASG Technologies dispose-t-il d'une offre Saas digne de ce nom ?

La plupart de nos logiciels de gestion des contenus sont déjà disponibles en mode Saas via le Cloud public d'Amazon. Toutefois, certains de nos clients des secteurs de la banque / finances préfèrent encore le mode licence on premise. La part du Saas va quand même augmenter dès 2019 dans le chiffre d'affaires d'ASG Technologies.

 

Les clients d'ASG Technologies tardent-ils encore à passer au Cloud, public notamment ?

Ils sont moins inquiets depuis l’arrivée de la RGPD et l'annonce de l'installation de datacenters en France par les géants du Cloud public. Cependant, certains se posent toujours la question de la réversibilité pour leurs données.

 

Autorisez-vous vos partenaires à héberger vos logiciels pour leurs clients ?

Oui. Par exemple, Sopra Steria héberge des données sur sa propre plateforme pour les clients qui le souhaitent

 

Le marché de la gouvernance des données décolle-t-il en France ?

Un DSI sur trois compte investir davantage dans la gouvernance des données en 2019 et 28 % dans leur traçabilité.

 

D’autres acquisitions à prévoir, dont celle de Mitek, suite à l’entrée dès avril 2017 du fonds Elliott Management ?

En mars 2018, ASG Technologies a déjà acheté Mowbly, un éditeur de gestion des processus des plateformes mobiles. Je précise qu'Elliott Management n’est pas notre principal actionnaire. Le capital de l’entreprise est surtout détenu par KKR et Evergreen Coast Capital (un partenaire d'Elliott : NDLR), des fonds privés qui nous accompagnent dans l’évolution de l’entreprise depuis 2015.

 

Quel chiffre d'affaires ASG Technologies réalise-t-il en 2018 ?

ASG Technologies va générer de 240 à 250 M$ en 2018 pour une croissance moyenne de 10% ces derniers trimestres.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #Bellin, #CBP, #GUIDECLOUD, #Datacloudadvisor

Moyenne: 4 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :