IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Ares cèdera Arcole à Lefebvre Software

publié le mardi 27/07/2010

Le démantèlement du pôle intégration IT d’Ares se poursuit. Cet intégrateur a annoncé le 27 juillet être en négociations exclusives pour vendre ses activités d’intégration Arcole RH et Finance à l’éditeur Lefebvre Software. Ce pôle représente environ 4 M€ de CA en année pleine (2009-2010) et moins de 40 salariés. Espérons qu’Ares ne connaîtra pas les mêmes déboires qu’avec la vente de ses progiciels à De Gamma...

 

Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Lefebvre Software est un éditeur et intégrateur de logiciels spécialisés en finance et paie-RH. Il commercialise ses produits majoritairement en direct et emploie plus de 250 collaborateurs. Une mauvaise nouvelle – a priori - pour les quelques Var qui revendent Arcole RH et Finance.

 

Cette nouvelle cession d'actifs dans l'intégration IT renforce-t-elle vraiment la stratégie d’Ares, qui a recentré en 2009 son pôle Intégration de Solutions Applicatives  (ISA) ? Pas sûr, d'autant que cet intégrateur affiche un passif significatif dans l'affaire Arcole (acronyme d'Oracle). Rappelons en effet que l’éditeur De Gamma lui avait racheté son activité édition de progiciels en mars 2008 pour seulement 6 ME officiellement. Certains actionnaires parlent même d’une transaction à près de 3,5 ME, alors que le CA d'Arcole est estimé à 15 ME.

 

Et pour cause, en janvier 2009, De Gamma a touché environ 3 ME de revenus récurrents provenant des renouvellements de licences Arcole, juste après sa sortie de redressement judiciaire entamée le 18 août 2008. En effet, Michel Berjamin, pdg d’Ares, s’était engagé à lui apporter les neuf douzième du montant de la maintenance annuelle engrangée l'année passée. Ce montant correspond à la somme due par cet éditeur, lequel n’a donc pas payé sa créance avec l'apport d'Ares. Un comble quand on connaît la mauvaise santé d'Ares, qui est lui-même sortie de redressement judiciaire en février 2010. Pour mémoire, la vente de Medicares avait également échoué.

 

De Gamma avait ensuite autorisé Aderhis, un concurrent d’Ares, à proposer des prestations de tierce maintenance applicative et d'externalisation fonctionnelle pour le module RH-Paie d'Arcole. Cette annonce a sans doute encouragé Ares à solder rapidement ses actifs dans Arcole à Lefebvre Software. Toutefois, cet intégrateur a annoncé en février 2009 qu’il conservait pour deux ans l’exclusivité de la distribution et de l’intégration d'Arcole Chronos, son progiciel de Gestion des Temps et des Activités (GTA).

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :