IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Apollo achète Tech Data pour 5,4 Md$, si aucune offre supérieure ne se présente

publié le mercredi 13/11/2019

Apollo Global Management confirme le 13 novembre le rachat pour 5,4 Md$ de Tech Data, le deuxième grossiste IT mondial, qui deviendra privé. Soit un prix plus élevé que prévu. Mais attention, Tech Data est autorisé à accepter des offres plus élevées jusqu’au… 9 décembre.

 

L’annonce d’Apollo Global Management survient un mois après que Richard Hume, le nouveau PDG de Tech Data, dévoile sa nouvelle stratégie pour améliorer à long terme les marges du deuxième grossiste IT mondial. Coïncidence ? Il est étrange de constater qu’un fonds d’investissements paie un prix relativement élevé - 130 dollars par titre - pour un distributeur dont les marges sont nettement plus faibles que chez les fournisseurs IT, sa cible principale.

 

En octobre 2019, l’article de Reuters laissait penser qu’Apollo débourserait seulement 5 Md$, soit 10 fois le bénéfice de Tech Data, ce qui est déjà un bon multiple pour un acteur de la distribution IT. Apollo Global Management a mis le prix sans doute pour éviter qu’un chevalier blanc ne se manifeste à la dernière minute. En effet, Tech Data est autorisé par ses actionnaires à accepter des offres (« go-shop period ») plus élevées jusqu’au… 9 décembre.

 

Pourquoi acheter un grossiste IT dont les marges sont faibles ?
Mais pourquoi Apollo Global Management, fonds qui gère 312 Md$ d’investissements et qui est devenu une Corporation en septembre 2019, investirait-il dans un acteur dont les marges sont nettement plus faibles que chez les fournisseurs IT ? Généralement, les fonds d’investissements privés ne rachètent un acteur que s’ils ont la certitude de pourvoir le revendre beaucoup plus cher qu’ils ne l’ont acheté. Certes, Tech Data réalise un chiffre d’affaires important, 37 Md$ dans le monde en 2018, mais ses marges sont traditionnellement faibles, comme chez tous les grossistes IT généralistes.

 

Apollo Global Management a-t-il déjà essayé de racheter Ingram Micro ?

Elle survient également 2 mois seulement après une autre rumeur expliquant, elle, que le logisticien chinois HNA pourrait revendre prochainement Ingram Micro, le principal concurrent de Tech Data, qui n’est autre que le premier grossiste IT mondial… D’ailleurs, des rumeurs circulaient déjà depuis l'automne 2018 sur une possible cession, totale ou partielle d’Ingram Micro, que HNA avait acheté fin 2017 pour 6 milliards de dollars. Fin 2018, le logisticien chinois aurait même été en pourparlers avec… Apollo Global Management pour lui revendre Ingram Micro.

 

Une bonne nouvelle pour l’industrie IT

« L’acquisition de Tech Data est une bonne nouvelle pour l’industrie IT. D’ailleurs, le fait que l’action est bondie en bourse montre que le marché réserve un bon accueil à cette nouvelle, sans doute parce que le prix est aussi le bon », explique Steve Brazier, PDG de la société de conseil Canalys. En revanche, si HNA rencontre des difficultés pour vendre Ingram Micro, c’est peut-être parce qu’il a payé un premium trop élevé, de l’ordre de 15x selon les experts financiers consultés. De là à dire que la seule opportunité pour HNA de revendre rapidement Ingram Micro, si tel est son souhait, serait une vente par régions…

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#channelbp.com, #CBPMagazine, #CBP,

#DATACLOUDADVISOR.COM, #Bellin, #BellinCBP

Moyenne: 5 (2 votes)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :