IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Also France rachète Beip pour renforcer son pôle sécurité et réseaux

publié le lundi 09/01/2017

Le grossiste Also s’est offert en décembre 2016 BeIP, un grossiste français spécialisé dans les réseaux et la sécurité. Sa filiale française projette de réaliser un milliard d'euros en 2020.

 

Ce grossiste IT généraliste ne déroge pas à la règle. Comme ses concurrents, et ses deux principaux rivaux notamment – Ingram Micro et Tech Data – Also verticalise ses offres via des acquisitions. Sa filiale française a racheté en décembre 2016 BeIP, un grossiste français spécialisé dans les réseaux et la sécurité.

 

Basé à Villepinte depuis 2015, ce VAD créé en 2005 et dirigé par Erwan Le Guen est un spécialiste des technologies de communication sur réseaux IP. En 2015, il a généré en France, et en Afrique, un chiffre d’affaires de 13.1 ME pour un bénéfice net de 209 300 euros. Il vise les 20 ME en 2016, soit une augmentation d’environ 30% d’une année sur l’autre.

 

Un portfolio complémentaire de celui d’Also

Il distribue une dizaine de fournisseurs spécialisés dans les réseaux, tels qu’Aruba (HPE), Airwave, Mobotix, etc. Il s’est aussi diversifié dans le stockage en réseau grâce à quelques acteurs tels que Barracuda, Nexsan, Overland Storage, etc. Comme l’a indiqué lors de l’annonce Gustavo Möller-Hergst, le PDG du groupe allemand Also, les offres de BeIP complètent plutôt bien celles d’Also dans les réseaux, à une exception notable près, celle d’Aruba (HPE).

 

Also France projette de réaliser un milliard d'euros en 2020

La question est pourquoi acheter un grossiste IT français alors que le groupe Also tente d’harmoniser la distribution de ses marques dans tous les pays européens où il est présent ? Force est de constater que les grossistes réseaux pan européens sont devenus rares, surtout depuis que des grossistes IT tels qu’Ingram Micro et Tech Data ont fait leur marché. La filiale française d’Also avait-elle davantage besoin d’un spécialiste des réseaux que ses consœurs des autres pays pour être compétitive, ou Also France a-t-il simplement bénéficié d’une opportunité ? Bruno Barat, son directeur général délégué, nous avait déclaré en 2015 qu’Also France projettait de réaliser un milliard d'euros dans 5 ans, contre environ 600 ME en 2015. Sa filiale de ce grossiste IT suisse prévoyait alors d'y parvenir en devenant une « market place BtoB » et en vendant davantage de services.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#GUIDEDUCLOUD, #CBP

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :