IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Alinto rejoint Signal Spam

publié le lundi 11/10/2010

L'association Signal Spam compte désormais parmi ses membres l'éditeur et opérateur de messagerie électronique, Alinto.

 

Spécialiste de la lutte contre le spam, Signal Spam compte aujourd’hui pas moins de 23 membres actifs dont font partie la CNIL, la Gendarmerie Nationale, l’Agence de la Sécurité et des Systèmes d’informations ou encore les opérateurs SFR et Orange. En tant qu'opérateur de messagerie d'entreprise, Alinto souhaite partager auprès de la communauté Signal Spam son expérience et sa maîtrise des technologies de l'email. Cette nouvelle collaboration va permettre d’insérer au sein des webmails de l’éditeur un bouton d’alerte. L’objectif étant de faciliter la déclaration d’un message identifié comme spam et passé au travers des filtres auprès d’une plate-forme nationale de signalement.

 

Philippe Gilbert, président Fondateur d’Alinto : « En tant qu'opérateur de services (en mode SaaS ou PaaS) pour le compte de nos clients, nous sommes confrontés à la sécurisation de leurs messages. Participer à une dynamique collective visant à réduire ce fléau ou en limiter les impacts pour nos clients est pour nous une priorité et nous sommes persuadés que seule une action à un échelon national pourra être efficace. En Allemagne, nous avons ainsi rejoint l'organisation ECO et les relayons sur la Suisse Romande".

 

 

Il fournit également des webmails en marque blanche à plusieurs portails grand public. A ce titre, le projet du bouton « Signal Spam » qui serait intégré à son technologie permettrait de faire connaître cette initiative auprès de plus d'un million d'utilisateurs, les sensibiliser à ce problème et d'alimenter la base de signalement. Le projet d’intégration du bouton devrait se concrétiser d’ici la fin de l’année 2010.

 

VickHayford, vice-président de Signal Spam, en charge du comité opérationnel : « Alinto complète idéalement au sein de l’association la couverture de l’écosystème email. « Signaler, c’est agir » et Signal Spam souhaite faire du signalement un réflexe simple et universel. Il nous faut donc offrir à l’internaute la possibilité de signaler facilement dans tous les environnements où il peut être amené à consulter une messagerie email. C’est un enjeu capital pour Signal Spam en cette fin 2010. Nous nous réjouissons de la motivation d’Alinto à être le premier acteur à intégrer un bouton Signal Spam dans un webmail ».

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :