IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Adista renouvelle sa direction pour atteindre les 150 M€ en 2022

publié le mardi 19/02/2019

Promu fin 2018 président d’Adista, Patrice Bélie prévoit d’atteindre les 150 M€ en 2022. Il veut aussi consolider sa place de premier opérateur télécoms alternatif en France, mais sans acquisitions a priori. Des recrutements doperont la croissance organique d’Adista.

 

Adista recompose en ce début 2019 son équipe de direction afin de réussir son nouveau plan quinquennal. Gilles et Pascal Caumont, les fondateurs de l’opérateur télécoms nancéen (54), ont transmis leur flambeau fin décembre 2018 à Patrice Bélie, promu président d’Adista. Ce dernier a finalisé en janvier la succession de Pascal Caumont, directeur technique, mais aussi de Jean-Pierre Glath, son directeur commercial.

 

Patrice Bélie change de directeurs technique et commercial

Olivier Grosjeanne a ainsi rejoint Adista au poste de directeur technique (CTO). Il dispose d’une vingtaine d’années d’expérience professionnelle, avec le développement d’activités Sécurité ou Infrastructures Cloud chez les intégrateurs Axians et Dimension Data (filiale de l’opérateur télécoms NTT).

Par ailleurs, Marylise Jacottin a aussi été promue en janvier 2019 directrice commerciale d’Adista. Elle a occupé précédemment des postes commerciaux chez des revendeurs IT spécialisé dans la sécurité comme Exaprobe et NTT Security (filiale de NTT). D’ailleurs, côté métiers, Adista vient aussi de créer une nouvelle division Cyber Sécurité. Pilotée par David Boucher, elle vient compléter ses départements Santé et Vente Indirecte. 

 

Adista a créé des directions RH et Juridique

Patrice Bélie a également créé chez Adista deux nouvelles directions, RH et Juridique. Promue directrice des Ressources Humaines, Alexia Marlin a pour mission de recruter plus d’une centaine de nouveaux talents tous les ans. Quant à Julien Linsolas, il a rejoint Adista en janvier 2019 au poste de directeur juridique. Précédemment, il était responsable juridique au sein de l’entité wholesale du groupe Altice comme auprès de SSII.

 

L’opérateur télécoms consolide sa régionalisation

Initiée début 2018, la régionalisation de l’opérateur national prend une réalité opérationnelle. Pilotée désormais par un directeur général, Jean-Pascal Macchi, elle a permis d’améliorer la proximité avec les clients en déléguant les responsabilités opérationnelles à trois directions régionales, basées à Nancy, Bordeaux et Saint-Etienne. Cette décentralisation du pilotage des unités commerciales, production ou avant-vente permet à Adista d’envisager une augmentation d’activité et le franchissement du cap des 500 collaborateurs dès fin 2019.

 

Objectif 150 M€ en 2022

Même s’il bénéficie du support du fonds Equistone, son actionnaire de référence depuis 2016, Adista a encore du chemin à parcourir pour atteindre les 150 M€ en 2022 rien qu’en croissance organique. L’opérateur télécoms et Cloud alternatif a réalisé un chiffre d’affaires de 91 M€ pour son exercice 2017-2018 ; en progression de 12%. Il vise les 104 M€ pour celui de 2018-2019, clos fin août. Mais Adista est optimiste comme l’explique Clémence Michel, sa chargée de communication : « Notre stratégie de recrutement, notre stratégie de cross selling, la fidélité forte de nos clients, tous ces éléments convergent pour nous laisser penser que notre croissance sera comparable dans les deux années à venir, ce qui nous permet d’atteindre ce cap des 150 millions € par notre croissance organique ».

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com,

#CBPMagazine, #channelbp.com, #CBP, #Bellin, #BellinCBP, #GUIDECLOUD, #DATACLOUDADVISOR

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :