IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

Acropolis retourne dans le vert

publié le vendredi 03/08/2012

L’hébergeur et opérateur téléphonique Acropolis a publié en août un chiffre d’affaires de 3,46 M€ au premier semestre 2012. Il renoue ainsi avec la croissance (+ 11%), après un résultat négatif fin 2011.

 

Ce dernier était dû aux lourds investissements consentis pour faire évoluer son offre vers les services Cloud. Au premier semestre 2012, Acropolis dégage maintenant un excédent brut d’exploitation de 195 K€ et un résultat net de 70 K€.

 

Le glissement dès 2011 d’une activité d’opérateur téléphonique pur, à celle d’opérateur de services hébergés, a conduit Acropolis à renforcer ses offres de lien fibre très haut débit, de réseaux privés virtuels (VPN) et d'hébergement à haute densité énergétique.

 

Selon Samir Koleilat, président d’Acropolis : « Pendant deux ans Acropolis a investi dans les infrastructures afin de répondre à la demande des entreprises qui souhaitent externaliser leur infrastructure informatique et migrer vers la location de serveurs et de logiciels en Cloud privé ou hybride. L’objectif d’Acropolis est désormais de proposer l'offre d'infrastructures Cloud et SaaS la mieux adaptée aux besoins de migration des moyennes et grandes entreprises vers des solutions plus puissantes mieux sécurisés et plus économiques. ».

 

Créé en 2001, Acropolis dispose de trois data centers en propre (Paris-Bourse, Paris-Nation et Aix en Provence), ainsi que de 17 autres centres en France et en Europe, dont il loue la capacité à des tiers.

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :