IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

5000 employés HP passeront au télétravail en France

publié le lundi 12/07/2010

HP France et les organisations syndicales ont signé un accord sur le télétravail concernant près de 5000 employés en France. Effectif dès juillet 2010, il englobe plusieurs types de télétravail afin de garantir des conditions de travail favorables à tous.

 

Il pose un cadre aux diverses formes du télétravail, soit à la demande de l’entreprise dans le cadre d’un projet de transformation, soit à la demande individuelle d’un employé. Cette forme d’organisation du travail basée sur le volontariat et la réversibilité, en conformité avec les directives de l’« ANI », doit permettre de concilier au mieux les attentes organisationnelles de la société et celles des employés.

 

Les différentes  entités du groupe Hewlett Packard en France, et toutes leurs organisations syndicales représentatives (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT et FO) ont signé un accord sur le télétravail s’appliquant à l’ensemble des salariés du groupe.

 

Pour mettre en œuvre cet accord, Hewlett Packard mettra à la disposition des salariés un accompagnement avec les acteurs de la prévention pour les informer sur ce nouveau mode d’organisation et en assurer le suivi. Les télétravailleurs et leurs supérieurs hiérarchiques bénéficieront également d’une formation spécifique, sous le sigle «Travailler autrement».

 

Pour maintenir le lien social entre l’entreprise et les employés, le télétravailleur et son responsable hiérarchique auront, entre autres outils, la possibilité d’utiliser tous les moyens techniques déjà mis en place par Hewlett Packard (ex : réunions virtuelles, etc.).

 

Les télétravailleurs bénéficieront, en outre, des mêmes droits collectifs que les salariés travaillant sur un site HP, notamment en matière de formation, d’accès aux Institutions Représentatives du Personnel (IRP) ou aux communications de la Direction.

Moyenne: 3 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :