IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

42 % des failles de sécurité en entreprise sont causés par les mots de passe, d’après une étude d’EMA

publié le jeudi 12/03/2020

L’étude d’EMA montre l’importance d’une sécurité sensible au contexte et d’une authentification sans mots de passe pour garantir que seuls les appareils, utilisateurs, applications et réseaux autorisés puissent accéder aux services de l’entreprise.

 

Les mots de passe demeurent la méthode d’authentification dominante, ils sont pourtant la principale cause des pertes de données. La meilleure stratégie de sécurité est de type Zero-trust, capable de fournir un accès à un appareil ou un utilisateur en tenant compte du contexte.

 

MobileIron - une plateforme Zero-Trust pour entreprise centrée sur les appareils mobiles – a sollicité les services d’EMA (Entreprise Management Associates) pour réaliser son étude « Contextual Awareness: Advancing Identity and Access Management to the Next Level of Security effectiveness » afin d’identifier les besoins, les défis, l’intérêt et les meilleures approches régissant l’installation d’une plateforme IAM (identity and access management : gestion des identités et des accès). EMA a interrogé 200 responsables informatiques et responsables de la sécurité en entreprise et a examiné plusieurs technologies IAM.

 

« La numérisation de l’espace de travail est la transformation motrice au sein des entreprises de toutes tailles, car leurs employés accèdent de plus en plus souvent à des applications professionnelles à l’extérieur des locaux de la société ou de chez eux, » affirme Steve Brasen, directeur de recherche gestion des identités et accès à EMA. « Dans le même temps, les menaces mobiles augmentent. Plus de 60 % des sondés ont dit que leur société avait eu une faille dans sa sécurité l’an dernier. Les entreprises doivent installer des systèmes de sécurité tenant compte du contexte et des méthodes d’authentification sans mot de passe pour s’adapter dynamiquement aux menaces modernes tout en enlevant les obstacles qui ralentissent l’efficacité des utilisateurs finaux. »

Moyenne: 1 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :