IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

22 Md$ pour améliorer l'accès aux crédits des PME

publié le vendredi 03/10/2008
Le Gouvernement français a dévoilé jeudi 3 octobre un plan de soutien d'environ 22 Md$ au financement des PME, afin de limiter les risques d'assèchement du crédit provoqués par la crise financière actuelle. Cette aide provient d'une mise à disposition des banques d'une part accrue - estimée à 17 milliards d'euros - des ressources collectées sur les livrets de développement durable (ex-Codevi) et d'épargne populaire (LEP).

En pratique, les dépôts collectés par les banques sur le LDD ne seront plus bloqués à la Caisse des dépôts et consignation (CDC) et ceux collectés sur le LEP ne seront plus bloqués qu'à hauteur de 70%, contre 85% aujourd'hui.

En plus de ces 17 milliards, 2 MdE supplémentaires seront accessibles pour le financement des PME grâce à l'augmentation de la ligne de crédit accordée par la CDC à Oséo, la banque publique d'aide aux PME. Par ailleurs, cette dernière augmentera, sur ses fonds propres, la dotation de son fonds de garantie aux prêts accordés par les banques aux PME.

La CGPME se félicite de cette annonce
La confédération générale des PME avait émis dès le 1er octobre trois propositions pour faciliter l'accès au crédit des PME et limiter les risques de crédit crunch.

1. Mieux financer les fonds de garantie des banques en dotant davantage OSÉO et en développant les produits de la BEI.
2. Augmenter le seuil de déductibilité de l'ISF des investissements PME en le portant de 50 à 75 KE.
3. Créer des prêts spécifiques « jeunes entreprises de 2 à 5 ans » cautionnés par l'Etat dans le prolongement du prêt à la création d'entreprise (PCE).

Moyenne: 4 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :