IT BtoB European Collaborative Webzine for leaders

2011, encore un meilleur cru pour les éditeurs que les sociétés de services IT

publié le jeudi 24/11/2011

Le Syntec Numérique confirme mi-novembre ses objectifs de croissance du printemps pour le secteur des services et logiciels IT en France. En dépit d’un second semestre beaucoup moins fort que le premier, ce syndicat table désormais sur un taux de croissance global de 3,6% pour 2011, si la situation économique ne se dégrade pas brutalement en décembre… Comme en 2010, les éditeurs tirent mieux leur épingle de la crise que les sociétés de services IT 

 

Dans le détail, si les services informatiques enregistreront une progression de +2,7%, elle atteindra 3,8% pour les éditeurs de logiciels, mais surtout  +7% pour le conseil en technologies ! La hausse des prix des prestations de conseils contribue à cette croissance, « même si leur augmentation reste modeste » précise Syntec Numérique. Le conseil en technologies revient ainsi à son niveau de 2008, car rappelons qu’il avait régressé de 7% en 2009. Idem pour le conseil et les services informatiques, dont l’activité avait fléchi de 4% en 2009.

 

Le succès de l’infogérance applicative (+2,6%) et d’infrastructures (+3,5%) ne se dément pas d’une année sur l’autre. En revanche, l’assistance technique peine encore à sortir de la crise (+1%).

 

Le secteur des logiciels confirme sa rapide sortie de crise

Quant aux éditeurs, ce sont surtout les applicatifs du type CRM, RH, applications métier (+4,9%, contre +1% en 2010), mais aussi le développement de nouveaux modèles économiques tels que le SaaS, qui tirent leur croissance. En revanche les logiciels d’infrastructures connaissent une progression moins forte cette année (+2,5%) qu’en 2010 (+3%). Au final, après être revenu dès 2010 au même niveau d’activités qu’en 2008, le secteur des logiciels signe cette année sa plus forte progression depuis près de cinq ans. Il confirme donc sa rapide sortie de crise. Attention cependant, la plupart des éditeurs constatent un ralentissement des cycles de décisions au second semestre, surtout sur les grands comptes.

 

Le Syntec Numérique est beaucoup moins optimiste pour 2012. Il table sur une croissance moyenne de seulement 1% pour les éditeurs et sociétés de services IT.

Moyenne: 5 (1 vote)
Réseaux sociaux :
Twitter Facebook Google LinkedIn

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :