1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Prestataires

Interviews

Ce grossiste IT ne revendique que 7 fournisseurs IT sur sa place de marché Cloud ouverte en 2015. C’est moins que certains de ses concurrents, mais Also se veut sélectif pour bien accompagner la montée en charge de sa plate-forme Cloud, laquelle pourrait accueillir selon lui une cinquantaine de fournisseurs IT d'ici 2018.

Dès fin 2015, cet infogéreur et opérateur Cloud a investi près de 1.3 ME pour moderniser sa plateforme HPE existante, et pour s’offrir une infrastructure IBM afin de vendre aussi les offres SAP et SAP Hana, suite à l’entrée de l’infogéreur Endexar dans son capital. Il a acquis aussi Net Streams, un infogéreur et opérateur de Cloud privé qui réalise 2.8 ME. En 2016, le chiffre d’affaires de Hisi devrait bondir à 8 ME, grâce aux efforts de son réseau de partenaires notamment.

2015 a été une bonne année pour le secteur IT BtoB, et tout spécialement pour Quadria, dont le chiffre d’affaires a passé la barre des 100 ME. Ses 22% de croissance proviennent majoritairement du Cloud et des services managés. Cet intégrateur a donc décidé de réinvestir cette année dans une nouvelle plateforme Cloud avec l’aide de Dell, mais aussi de HPE et VMware désormais.

Près de 18 mois après le rachat de l’intégrateur parisien CFI par Henri Viard et Thierry Clabault, deux anciens dirigeants de son rival Computacenter, CBP a voulu savoir si leurs projets pour relancer ce prestataire IT et l'orienter davantage vers la vente de services fonctionnaient. Leur niveau d'investissements et les chiffres d'affaires 2015-2016 montrent qu’ils sont sur la bonne voie.

Fournisseurs

Interviews

Cloud 28+, le site de promotion des services Cloud en Europe initié par HPE fin 2015, a dévoilé ses nouvelles offres le 7 juin. Il revendique désormais 1000 services Cloud, nombre qui pourrait doubler dès 2016, grâce notamment à l’ouverture cet été d’un appstore. Cette boutique devrait encourager les éditeurs et intégrateurs IT, tous encore majoritairement partenaires de HPE, à candidater pour monter sur cette plateforme Cloud compatible OpenStack et... Docker et Azure désormais.

S'il gagne sa bataille tarifaire contre Amazon et Google dans le Cloud public, Microsoft se passera-t-il un jour de ses revendeurs, dont seul un tiers revend déjà plus ou moins activement ses offres Cloud ? Jérôme Tredan, son directeur des Ventes et du Marketing PME en France, pense que non. Cet éditeur a d’ailleurs modernisé cette année son programme Cloud Service Provider afin de les aider à mieux acheter ses solutions Cloud.

Dans un futur proche, Kaspersky Lab aura-t-il besoin d’autant de revendeurs puisqu’il pourra, comme ses concurrents, gérer en direct et via le Cloud les licences de leurs clients ? Sénaporak Lam, le directeur Channel en France de cet éditeur de logiciels de sécurité, estime que oui car « notre ADN est historiquement indirect ». D’ailleurs, il développe davantage en 2016 ses ventes BtoB, segment qui est le principal relai de croissance de Kaspersky Lab.

Avis d'expert

Etudes et Analyses

Cloud computing

Nominations

Solutions

Services

Channel Marketing

Formations