1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Une croissances à deux chiffres pour certains services Cloud

publié le jeudi 22/03/2012

SPECIAL EUROCLOUD : Pierre-José Billotte, le président d’Eurocloud France, a déclaré lors des Etats Généraux de cette association tabler sur une croissances à deux chiffres pour les services Cloud jusqu’en 2015. Attention toutefois, les courbes de développement des différentes offres sont différentes.

 

Si le Saas commence seulement à rencontrer son public, en revanche, l’adoption du Iaas (Infrastructure as a Service) est moins rapide dans l’immédiat. Mathieu Pougeol, analyste chez PAC, explique son développement plus lent en Europe continentale par l’existence de freins, dont ceux liés à la sécurisation et à la traçabilité des données. KMPG estime pourtant que ce service Cloud permet aux entreprises de répondre à des besoins ponctuelles aux pics d’activités dans la gestion des infrastructures IT.

 

A ce titre, il constitue pour les analystes un marche pied vers des offres cloud plus complexes et rémunératrices pour les partenaires IT. Ce que confirme Mathieu Pougeol : « Un bon Iaas permet aux clients de créer de bonnes bases pour déployer du Saas, car il les oblige à réévaluer les performances de leurs systèmes d’information ». Quant au Paas (Plateforme as a service), son développement est encore lent et confidentiel.

 

Une hausse modérée de la valeur des contrats et du carnet de commandes

Si le nombre de contrats signés augmente légèrement en ce début 2012 chez les prestataires IT français interrogés par Markess International, dans le Saas notamment, le panier moyen ne progresse guère quant à lui pour la moitié d’entre eux. Ce cabinet constate que les prestataires vendant du Cloud tentent de capitaliser sur leurs premiers succès pour étendre le périmètre de leurs offres chez les clients, tant en termes de fonctionnalités, que de nombre d’utilisateurs, ou encore de services additionnels facturés en annexe. La moitié des répondants tablent aujourd’hui sur une hausse modérée de leur carnet de commande sur le premier semestre 2012. Est-ce un effet négatif induit par les prochaines présidentielles ?

 

Dernier constat commun à tous les cabinets d’études interrogés lors de ces Etats Généraux, les fournisseurs de services Cloud devront optimiser leurs modèles économiques pour tenir compte des changements de comportement d’achats des entreprises. CBP reviendra ultérieurement sur ce sujet, ainsi que sur d’autres points évoqués lors du compte-rendu que nous consacrons aux Etats Généraux d’Eurocloud.

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région