Playboy slot reviewhttp://playboyslotreview.com/

1st European collaborative IT BtoB webmagazine

SaaS, IaaS, PaaS quelles différences ?

publié le mercredi 22/11/2017

Ce sont des termes qui reviennent souvent dans le secteur de l’IT et du cloud computing ces dernières années, mais faites-vous réellement la différence entre ces trois acronymes ? Essayons d’y voir un peu plus clair.

 

OPTER POUR LE SAAS : EXTERNALISATION DU LOGICIEL

Le SaaS (logiciel en tant que service ou « software as a service » en anglais) est un modèle de cloud computing dans lequel l’entreprise cliente utilise à distance une solution logicielle hébergée par l’éditeur, moyennant un abonnement mensuel.

 

Il peut s’agir d’une solution de type CRM, d’un outil de gestion de paie, d’un ERP (progiciel de gestion), d’une suite bureautique en mode cloud telle que Microsoft Office 365, d’un logiciel de gestion commerciale, ou encore d’une solution de visioconférence ou de téléphonie en mode cloud.

 

COMPARÉ À UN LOGICIEL CLASSIQUE :

-Le logiciel en mode Saas, n’est pas installé sur votre machine physique mais accessible via Internet

-Accessible sur plusieurs supports (ordinateur de bureau, laptop, smartphone, tablette)

-Ne nécessite pas de mise à jour « manuelle » de la part de l’utilisateur, l’éditeur s’assure des mises à jour et des corrections de sécurité

 

LES AVANTAGES POUR VOTRE ENTREPRISE SONT NOMBREUX NOTAMMENT EN TERMES DE :

-Coût : vous ne payez qu’un abonnement mensuel, pas d’achat de licence, ni de frais de maintenance

-Mobilité : tant que vous avez une connexion Internet, vous pouvez vous connecter à votre logiciel en mode Saas, vous accédez à la solution ou que vous soyez

-Flexibilité : besoin d’ajouter ou supprimer un utilisateur, quelques clics et c’est réglé

-Efficacité : vous restez opérationnel en toutes circonstances

 

CHOISIR L’IAAS : EXTERNALISATION DE L’INFRASTRUCTURE MATÉRIELLE

Le cloud IaaS (Infrastructure en tant que service ou « infrastructure as a service » en anglais) est un modèle de cloud computing dans lequel l’hébergeur cloud, met à disposition de ses utilisateurs l’infrastructure informatique externalisée dont ils ont besoin.

D’autres ressources essentielles sont également fournies, comme les serveurs, la bande passante et le stockage des données, l’entreprise cliente reste cependant responsable des mises à jour de la solution.

Pour résumé vous n’avez plus besoin d’investir dans le matériel nécessaire au fonctionnement de votre infrastructure. Vous vous contenter de louer vos serveurs auprès d’un prestataire de service.

 

LES AVANTAGES SONT NOMBREUX PAR RAPPORT À UN HÉBERGEMENT SUR SITE :

-Baisse des coûts d’infrastructures

-Gain d’espace

-Mise en place rapide

-Maintenance

 

Vous gardez néanmoins le contrôle total sur le type de serveur que vous souhaitez installer, et sur les OS (systèmes d’exploitation) que vous souhaitez utiliser.

 

PAAS : EXTERNALISATION DE L’INFRASTRUCTURE, DES APPLICATIONS MIDDLEWARES

Le PaaS (Plate-forme en tant que service en anglais « platform as a service ») dispose de services basiques en IaaS mais propose un accompagnement plus dimensionné.

 

Le fournisseur cloud met à dispositions des entreprises clientes l’ensemble de l’architecture d’exécution : serveurs, stockage, mémoire vive, bande passante, mais aussi l’ensemble des applications middleware comme le système d’exploitation (Windows, Linux..), les moteurs de bases de données (Oracle Database, Microsoft SQL Server, MySQL…) et le serveur web.

 

Par Nicolas KWASNIOWSKI, directeur Technique de la branche Opérateur, Cloud & Datacenter chez Foliateam

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région

tory burch glasses https://eyeweardock.com/shop/brand/tory-burch/