Playboy slot reviewhttp://playboyslotreview.com/

1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Oracle licencie massivement dans sa division Serveur

publié le mardi 12/09/2017

Les forums et les syndicats évoquent en septembre le départ d’environ 1500 salariés dans l'ancienne équipe Hardware de John Fowler, démissionnaire. Les revenus de la division Matériel d'Oracle ont fortement décliné, passant de 5.2 Md$ en 2015 à seulement 4.15 Md$ en 2017.

 

La démission surprise en août de John Fowler, un vétéran de Sun devenu patron vice-président Exécutif de la division Systems (serveurs, etc.) d’Oracle, était le signe avant-coureur d’un vaste plan de restructuration mondial de ce pôle Hardware.

 

Une forte chute de ses ventes de serveurs Oracle

Les lignes de serveurs X86 utilisant le système d’exploitation Solaris, l’OS Unix-maison historique, et les serveurs à base de processeurs Sparc sont donc dans la ligne de mire de Big Red. Surtout depuis le fort recul des revenus de sa division Matériel, qui ont chuté à 4.67 Md$ en 2016, versus 5.2 Md$ en 2015 et 5.3 Md$ en 2014.

Oracle ne semble pas avoir enrayé la chute de ses ventes de serveurs en 2017. Au 31 mai, ce fournisseur IT américain, annonçait un recul de 11% de ses ventes de serveurs à seulement 4.15 Md$ en 2017. Pour se relancer, Oracle annonce qu’il va intensifier ses ventes de serveurs sous Linux x64, et probablement MacOS et… Windows ! Avec du Java 9 pour Solaris 11.x Sparc et X86. Selon les syndicats, l'équipe Micro Electronics d’Oracle n’est pas épargnée par ces licenciements, mais ils ne communiquent pas encore de chiffres.

 

Logique commerciale « Cloud First »

Dans le même temps, Oracle se félicitait d’avoir vendu en 2017 pour 4.15 Md$ de produits (matériels et logiciels) destinés au Cloud, soit plus que de serveurs. Une première pour ce fournisseur IT. Rappelons que le patron d’Oracle, Larry Ellison, a annoncé début 2016 qu’il donnait la priorité à une politique commerciale « Cloud First », laquelle fait la part belle à son pôle Logiciels. Celle-ci est pleine refonte aussi. Oracle a déjà commencé à se séparer des commerciaux qui ne veulent pas passer d’un mode licence à une vente de services Cloud.

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDEDUCLOUD

 

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région

tory burch glasses https://eyeweardock.com/shop/brand/tory-burch/