1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Nokia délocalise et supprime 4.000 emplois

publié le jeudi 09/02/2012

Le constructeur finlandais Nokia a confirmé le 8 février son intention de licencier 4000 salariés en raison de la délocalisation en Asie de trois usines. Sont concernées, ses implantations d’assemblage en Hongrie (Komarom), - le site le plus touché avec 2300 licenciements -, mais aussi le Mexique (Reynosa) et la Finlande (Salo).

Certaines unités conserveront des services de personnalisation des smartphones ou de SAV. L'annonce porte à plus de 30.000 les suppressions de postes depuis septembre 2010.

 

Cette nouvelle vague de licenciement fait suite à une nouvelle dégradation des parts de marché de Nokia, notamment dans les smartphones, et malgré son accord avec Microsoft dans ce domaine. Selon IDC, les parts de marché de ce constructeur finlandais sont passées de 32,9% en 2010 à 15,7% en 2011. Son chiffre d'affaires est donc logiquement en fort repli (-21%) au quatrième trimestre 2011. Nokia a pourtant vendu 19,6 millions de smartphones sur la période, mais seulement 93,9 millions de téléphones classiques. Si la situation s’aggrave en 2012, Microsoft ou l’un de ses concurrents pourront s’offrir les restes de l’empire Nokia pour une somme dérisoire.

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région