Playboy slot reviewhttp://playboyslotreview.com/

1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Microsoft et AWS au coude-à-coude dans le Cloud public ?

publié le jeudi 09/02/2017

La guerre des chiffres fait rage dans le Cloud. 15 jours après Microsoft, Amazon Web Services (AWS) revendique à son tour un chiffre d’affaires mondial prévisionnel (run rate) de 14 Md$ sur 2016-2017, mais uniquement dans le Cloud public.

 

Dans les faits, AWS affichait un chiffre d’affaires mondial 2016 effectif de 12.2 Md$ dans le Cloud public, contre 7.9 Md$ en 2015, pour un profit de 3.1 Md$ ! Les 7 baisses de prix qu’il a orchestré rien qu’au quatrième trimestre 2016 n’ont donc pas impacté la rentabilité du leader mondial du Cloud public. Amazon Web Services (AWS) parle de run rate de 14 Md$,

 

Rien que pour son quatrième trimestre fiscal 2016, clos en décembre, AWS revendiquait un chiffre d’affaires mondial de 3.5 Md$ dans le Cloud public, soit une croissance de 47% sur la période d’une année sur l’autre. En 2016, Amazon Web Services totalisait désormais près d’un millier de services Iaas et Paas dans le Cloud public, dont près d’un tiers sont nouveaux !

 

14 Md$ de run rate dans le Cloud pour Microsoft

Microsoft a été également très performant dans le Cloud en 2016, comme l’a confirmé son PDG, Satya Nadella : « Notre revenu annualisé dans le Cloud commercial excède 14 Md$ en run rate. Nous sommes sur une tendance à 20 Md$ de chiffre d’affaires pour 2018 ». En raison notamment du rachat fin 2016 de Linkedin, une plate-forme de mise en relation BtoB. Les affaires dans le Cloud de Microsoft se sont bien arrangées en six mois, car ses dirigeants évoquaient davantage 12 Md$ de run rate dans le Cloud à la rentrée 2016.

 

Sauf que, contrairement à AWS, cet éditeur américain de logiciels vend aussi des services Iaas, Paas et Saas, ainsi que des « licences » pour les infrastructures de Cloud hybride et privé. En février 2017, Microsoft revendique une croissance 93% de ses revenus sur son Cloud public Azure, contre 102% en juillet 2016, et près de 25 millions d’utilisateurs grand public actifs pour Office 365. Ils sont à comparer aux 85 millions d’utilisateurs professionnels (+37%) de cette suite bureautique en Saas à fin janvier 2017.

 

Pas facile de comparer les performances de ces deux leaders du Cloud. D’autant que Microsoft communique parfois moins bien qu’AWS sur les profils financiers de ses offres Cloud majeures, dont cet éditeur ne donne que le taux de croissance.

 

Fin 2016, Catalys estimait que le marché mondial du cloud d'infrastructure (Iaas) atteignait 10,3 milliards de dollars, en hausse de 49% sur un an. Amazon Web Services (AWS) en est toujours son leader officiel avec un taux de pénétration estimé à 33,8% par ce cabinet d’études. C’est trois fois plus que ses principaux challengers réunis. Microsoft, Google et IBM ne pèseraient à eux trois que 30,8% de ce marché, selon Catalys.

 

 

Olivier Bellin

bellin@channelbp.com

#GUIDEDUCLOUD, #CBP

 

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région

tory burch glasses https://eyeweardock.com/shop/brand/tory-burch/