1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Les fondateurs de Pixmania reprennent la moitié des magasins PhoneHouse

publié le vendredi 02/08/2013

The Kase, un fournisseur spécialiste des accessoires personnalisés pour téléphones mobiles créé en décembre 2012 par les frères Rosenblum, reprend 114 des 256 magasins français de l’enseigne The Phone House, ainsi que 416 employés. Un projet ambitieux, même pour les fondateurs de Pixmania.

 

"Le rachat des 114 boutiques Phone House va permettre d'accélérer et de renforcer la présence nationale de The Kase : une soixantaine de magasins ouvriront leurs portes d'ici décembre 2013, à raison d'une ouverture par jour à partir d'octobre prochain", annonce la direction de The Kase. A ce jour, ce fabricant d’accessoires personnalisés pour terminaux mobiles compte 5 boutiques à Paris et en province, ainsi qu’un site Web marchand. 

 

Un projet ambitieux – même pour les fondateurs de l’enseigne de e-commerce Pixmania - à l’heure où la plupart des enseignes spécialisées dans la distribution de produits IT et culturels grand public ferment boutique (Pixmania, Surcouf, etc.). Les frères Rosenblum ont peut-être trouvé le bon filon avec Kase. Ils prévoient de transformer leurs boutiques PhoneHouse, historiquement très focalisées sur la vente de téléphones et d’abonnements, dont les prix ne cessent de chuter depuis l’arrivée de Free Mobile, en boutiques typées « galerie d'art ». En effet, le client peut y choisir la coque pour son mobile parmi les modèles conçus par environ 2 000 designers. Il peut même les acheter en ligne. Un marché potentiellement juteux car les étuis sont vendus entre 19 et 2000 euros. Ils génèrent donc un niveau important de marges.

 

Les coques personnalisées sont très populaires

Ce modèle économique a le vent en poupe car les coques personnalisées pour smartphones et tablettes sont très populaires. Et cerise sur le gâteau, The Kase n’est plus tributaire – a contrario de The PhoneHouse - des variations de prix sur les abonnements téléphoniques décrétées unilatéralement par les opérateurs. En revanche, il devra toujours composer – a priori - avec les fabricants de smartphones et de tablettes pour disposer des bonnes licences.

 

Reste à savoir comment les créateurs de The Kase, Jean-Emile et Steve Rosenblum, financent cette acquisition à la barre. Et surtout le coût de fonctionnement de toutes ces boutiques The Phone House, là où Carphone Warehouse,  un important réseau britannique spécialisé, a échoué.

 

Selon nos informations, les intéressés ont injecté plus de dix millions d'euros dans The Kase avec plusieurs associés, dont Johann et Davy Barthes, deux actionnaires de PhoneAndPhone.com. Certes, ces deux fondateurs de Pixmania.com disposent d’une fortune personnelle, suite notamment à la vente de leurs parts dans ce site marchand à Dixons Retail en août 2012. Mais sera-t-elle suffisante pour animer un réseau français et international de magasins beaucoup plus conséquent que celui de Pixmania, et très consommateur de cash ? Enfin, combien de temps les principaux fabricants de terminaux mobiles tels qu’Apple, Samsung, etc. accepteront que des tiers gagnent autant d’argent sur ce type de produits très générateurs de marges ?

 

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région