1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Diffuser et améliorer sa technologie grâce à l’Open Source

publié le jeudi 01/03/2012

A l’heure de l’évolution des modèles de développement dans le monde de l’édition de logiciels, Cloud, SaaS…, il semble important de réaliser un focus sur un axe en forte croissance : l’essor des technologies « open source ». Avant toute chose, il s’agit d’en donner une courte définition afin de bien en comprendre le principe. La désignation Open Source s'applique aux logiciels dont la licence respecte des critères précisément établis par l'Open Source Initiative, c'est-à-dire la possibilité de libre redistribution, d'accès au code source et aux travaux dérivés (source Wikipédia).




Selon la majorité des analystes et intégrateurs du marché,  l’écosystème de l’Open Source est entré dans l’ère de l’industrialisation. Le logiciel libre semble donc de plus en plus présent au sein des systèmes d’information des entreprises. Mais pourquoi un tel constat et comment expliquer la mutation des modèles de développement de certains éditeurs traditionnels qui ont choisi de s’affranchir de schémas traditionnels pour prendre la direction de l’Open Source ?

 



Plusieurs éléments de réponses sont possibles. L’un des premiers est la diffusion de la technologie. En effet, dans le domaine de l’innovation, l’un des points les plus importants tient à l’adoption de la technologie par le marché ; l’objectif étant de positionner une technologie émergente comme incontournable et industrielle. En cela, l’usage de cette dernière dans de nombreux projets permet d’atteindre plus rapidement un degré de maturité important. Il est donc important de diffuser largement sa technologie auprès des développeurs qui pourront librement la tester, l’utiliser et donc lancer des projets à valeur ajoutée dans de nombreux domaines complexes, comme la mobilité par exemple.


 


Ce premier élément explique largement le passage en mode Open Source de solutions auparavant proposées en mode licence. Pour autant, un tel modèle implique d’investir de nombreuses ressources pour fonctionner, mais également de revoir son modèle commercial historique. Au niveau technique, il est tout d’abord stratégique de mettre en place l’infrastructure (technique et humaine) nécessaire pour communiquer étroitement avec la communauté Open Source. En effet, cette dernière ne se limite pas à télécharger le logiciel, mais peut interagir avec l’équipe de Recherche et Développement pour lui proposer, par exemple, des évolutions fonctionnelles qui seront proposées dans les futures versions de la solution.


 


Cette donnée est particulièrement importante dans la mesure où cela permet à l’éditeur de diffuser rapidement sa technologie, mais également de bénéficier des remontées de la communauté d’utilisateurs qui contribue largement à accroître le cycle de développement du produit et sa maturité. Les exemples de réussite ne manquent pas, notamment dans le domaine de la gestion de contenu, qui a été un secteur où les initiatives des éditeurs se sont transformées en de véritables succès commerciaux. En effet, le commerce fait partie de l’Open Source et permet de proposer des services de support de premier plan aux utilisateurs ou intégrateurs, par exemple. En ce sens, l’Open Source apporte une réponse flexible aux entreprises désireuses de mettre en place un projet en testant une solution plutôt qu’en sélectionnant une offre classique qui ne correspondra pas forcément à son besoin.


 


L’Open Source offre donc un formidable vecteur aux éditeurs de logiciel. Il ne faut donc pas craindre de prendre ce virage. Comme pour l’approche SaaS et Cloud, les mutations sont profondes et demandent un certain temps avant de produire des résultats. Pour autant, une fois les premiers projets lancés, l’approche virale liée à la diffusion de la technologie permet d’accéder à des opportunités de premier plan et donc de positionner sa technologie comme une solution industrielle, éprouvée et reconnue sur son marché.


 

Olivier PICCIOTTO, PDG de Convertigo

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région